Forum Des Collégiens
Salut !

L'équipe du forum te souhaite la bienvenue et espère que tu trouveras ce que tu recherches !
N'hésite surtout pas à nous contacter si besoin en utilisant le formulaire de contact accessible en bas de chaque page Smile

A bientôt et bonne navigation.

Forum Des Collégiens
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A quel âge peut-on parler d'adolescence?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Louve.
Actif
Actif
avatar
Messages : 517
Date d'inscription : 29/06/2013

MessageSujet: A quel âge peut-on parler d'adolescence?   Sam 17 Aoû - 16:35
Bonjour à tous!

J'ai us l'idée de ce débat en lisant ce que Kevin disait dans un topic sac de cours de mode et tendances.
Et aussi parce que beaucoup de gens disent que l'adolescence commence à ceci,cela,et puis j'en ai us l'idée!
Alors pour vous,vers quel âge ou à partir de quel âge peut-on parler d'adolescence? Débattons!

Je remets des messages de Kévin:


Citation :
Enfin, "ado" ce n'est pas en dessous de 14-15-16 ans. Il y en a trop qui se prennent pour des grands, comme on voit sur les forums "ados" créés par des pré-ados qui croient tout savoir
Message caché: (pour reprendre l'expression d'un de mes frères : "par des pisseuses qui se la pètent parce qu'elle ont un poil de cul qui ont poussé, mais qui restent encore des pucelles en rut écervelées et complètement immatures").

Citation :
Mais je ne m'énerve pas. Ce que j'ai écrit n'a rien a voir avec ton message. Simplement on peut dire en général que les enfants de 11 à 14 ans (environ) utilisent le mot "ado" pour se décrire, parce que ça leur donne l'impression d'être des grands, surtout sur certains forums qu'ils ont créés, mais si on veut faire un vrai débat avec des arguments solides, il n'y a plus beaucoup de monde car c'est pas à leur portée.
(Contrairement aux vrais ados de 16, 18, 20 ans) (sauf certains...)

Malheureusement beaucoup de gens,de livres,et l'école disent/dit que l'adolescence commence vers la puberté donc sois 12 ou 13 ans. C'est triste d'entendre sa quand même.
Pour moi,on peut aussi commencer de parler d'adolescence entre 15/16 ans pour se finir vers 18/ 20 ans,ou 18 ans tout cours.

Et après,il faudrait aussi définir "qu'est-ce-que sais l'adolescence."

Allez,les amies je vous laisse débattre!

_________________
"Louve un jour,louve toujours".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animaux-nos-amies-a-vies.skyrock.com/
1XMisterX1
Fondateur
Fondateur
avatar
Messages : 3110
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 19
Localisation : Jamais très loin ! ^_^

MessageSujet: Re: A quel âge peut-on parler d'adolescence?   Sam 17 Aoû - 16:43
Bonjour Smile  

C'est une bonne idée d'avoir lancé un débat comme celui-ci ! Je sens qu'il va y avoir des opinions aussi différents les uns que les autres :Wink:

Pour ma part, je dirais que l'adolescence commence dès l'entrée en 6ème soit 11-12 ans...

Pourquoi ? Selon moi, à partir du moment où la puberté commence, on peut parler de la période d'adolescence... 
Sinon, si la période concernant la puberté n'avait pas de "nom", on passerait directement de la période "enfance" à la période "adulte"...

En suivant mon argument, l'adolescence se terminerais à 18 ans.

_________________
Si vous souhaitez me faire part d'une interrogation, remarque, suggestion et bien plus, n'hésitez surtout pas à me contacter par MAIL ou Message Privé
Pour les nouveaux membres :

AVANT DE POSTER, N'OUBLIEZ PAS DE CONSULTER LE
RÈGLEMENT DU FORUM ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdescollegiens.forumprod.com/
Louve.
Actif
Actif
avatar
Messages : 517
Date d'inscription : 29/06/2013

MessageSujet: Re: A quel âge peut-on parler d'adolescence?   Sam 17 Aoû - 16:47
D'accord. Merci de ton avis.

C'est vrai qu'on est assez partagée la dessus,et que c'est hésitant de dire sois l'un sois l'autre.

Oui,c'est intelligent aussi ce que tu dis.
Mais chère Admin,par exemple(c'est très rare je sais mais sa existe)la fille qui a us sa puberté à 3 ans,elle était adolescente à 3 ans?


Dès l'entrée en 6 me "légal"(Regarde Kévin,il a 10 ans,et va entrer en 4 eme-3 me je pence et si je ne me trompe pas.)

_________________
"Louve un jour,louve toujours".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animaux-nos-amies-a-vies.skyrock.com/
1XMisterX1
Fondateur
Fondateur
avatar
Messages : 3110
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 19
Localisation : Jamais très loin ! ^_^

MessageSujet: Re: A quel âge peut-on parler d'adolescence?   Sam 17 Aoû - 16:53
En effet dans les cas très rares mon avis ne tiens pas... Du coup je ne sais pas trop quoi te répondre Sad Attendons les avis des autres !

Citation :
Dès l'entrée en 6 me "légal"(Regarde Kévin,il a 10 ans,et va entrer en 4 eme-3 me je pence et si je ne me trompe pas.)

Bien vu ! :Wink:

_________________
Si vous souhaitez me faire part d'une interrogation, remarque, suggestion et bien plus, n'hésitez surtout pas à me contacter par MAIL ou Message Privé
Pour les nouveaux membres :

AVANT DE POSTER, N'OUBLIEZ PAS DE CONSULTER LE
RÈGLEMENT DU FORUM ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdescollegiens.forumprod.com/
Louve.
Actif
Actif
avatar
Messages : 517
Date d'inscription : 29/06/2013

MessageSujet: Re: A quel âge peut-on parler d'adolescence?   Sam 17 Aoû - 16:54
Admin a écrit:
En effet dans les cas très rares mon avis ne tiens pas... Du coup je ne sais pas trop quoi te répondre Sad Attendons les avis des autres !

Bien vu ! :Wink:

Smile
Hé,hé,ha,ha! Pas de chance! Oui,attendons ceux des autres donc!

_________________
"Louve un jour,louve toujours".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animaux-nos-amies-a-vies.skyrock.com/
Kévin
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar
Médaille de bronze
Messages : 1119
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 15
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: A quel âge peut-on parler d'adolescence?   Sam 17 Aoû - 19:31
Louve. a écrit:
Bonjour à tous!

J'ai us l'idée de ce débat en lisant ce que Kevin disait dans un topic sac de cours de mode et tendances.

Décidemment on en parle partout de ce Kévin ! 


Louve. a écrit:
Malheureusement beaucoup de gens,de livres,et l'école disent/dit que l'adolescence commence vers la puberté donc sois 12 ou 13 ans. C'est triste d'entendre sa quand même.

Pourquoi "malheureusement" et "triste" ? Ce n'est qu'une définition, un standard, une convention.
Si ça dit que "ça commence", ça ne veut pas dire qu'on est encore totalement adolescent.



Alors je ne sais pas si on doit vraiment "débattre" (au moins, beaucoup débattre) (mais bon pourquoi pas....) (et EDIT : j'ai copié la question, mais pas le sujet entier, juste le titre avec le lien, sur mome expr. pour avoir des avis différents)

Bien sur il y a des avis un peu nuancés sur l'âge exact de l'adolescence, mais surtout... il y a des définitions !

Par exemple, le Larousse Médical dit :


Citation :

Période de l'évolution de l'individu, conduisant de l'enfance à l'âge adulte.

Elle débute à la puberté (vers 11-13 ans chez la fille, 13-15 ans chez le garçon) et s'accompagne d'importantes transformations biologiques, psychologiques et sociales.

Transformations physiques

L'adolescence signe l'accès à la maturité génitale, avec le développement des gonades (glandes reproductrices, ovaires, testicules) et des caractères sexuels secondaires (signes extérieurs de la différence des sexes). La croissance s'accélère, d'abord chez la fille, plus tardivement chez le garçon. La voix mue, la morphologie se transforme selon les sexes (→ puberté).

Chez le garçon, on note un accroissement du volume testiculaire et de la longueur du pénis, avec la survenue des premières éjaculations. La masse musculaire devient plus importante, les épaules s'élargissent. Plus tardivement, la pilosité de type masculin (visage, torse, membres, aisselles, pubis) commence à s'installer.

Chez la fille, l'utérus et les ovaires augmentent de volume. Les règles succèdent à la première poussée mammaire, après un intervalle de 2 ans environ. Les formes s'épanouissent (seins, hanches, bassin), avec apparition de la pilosité de type féminin (triangle pubien, aisselles).

Transformations psychologiques

L'adolescence est une période normale de conflits, nécessaire à l'équilibre ultérieur, et dont la complexité ne se prête guère aux discours trop généralisateurs. On peut cependant la considérer comme une évolution dynamique, ayant pour finalité l'autonomie, l'identité et l'adaptation sexuelle. L'adolescent ressent le besoin de sortir de lui-même, d'élargir ses intérêts au-delà du cercle familial. À l'identification aux parents se superpose l'identification au même groupe d'âge, au héros collectif, à la « bande ». Le jeune y forge ses opinions sur la vie, intériorise un code moral, étanche sa soif d'absolu à des sources multiples : passion pour des causes altruistes comme pour la mode, goût de la performance, engagement intellectuel, vocation artistique, adhésion intense à des opinions pouvant concerner aussi bien les grands idéaux que les événements du quotidien. Il est en quête de valeurs, fournies par un aîné d'expérience, professeur, grand-parent, « maître à penser », tout en rejetant les normes qu'il juge périmées.

Troubles de l'adolescence

Les troubles physiques à dépister en priorité concernent la locomotion (scoliose), les dents (caries, dents de sagesse) et la peau (acné). Les fonctions visuelles et auditives sont à surveiller également. L'examen gynécologique doit être clairement expliqué à la jeune fille. Des modifications du poids et de l'alimentation peuvent être liées à un surmenage, à un manque de sommeil, mais aussi à une affection méconnue.

Les troubles du comportement sont variés et souvent bénins, même s'ils offusquent l'entourage. La « crise d'originalité juvénile » est moins à redouter par ses excès que par son absence. Le repli sur soi, la persistance d'un comportement enfantin, surtout s'ils s'accompagnent d'un fléchissement scolaire et d'une disparition de tout plaisir, devraient autant alerter les parents qu'une trop bruyante « fureur de vivre ». De tels signes précèdent ou accompagnent souvent une dépression mais peuvent aussi évoquer une pathologie plus grave de la personnalité. Ils sont des signes d’alarme à évaluer en fonction du contexte et des antécédents. La toxicomanie, la délinquance, l'anorexie, la boulimie, le suicide, constituent d'autres risques préoccupants. Une sécheresse buccale, le besoin continuel de boire, une rougeur conjonctivale peuvent trahir une consommation de drogue. Une fugue ne doit jamais être ni dramatisée ni banalisée. La consultation, médicale ou spécialisée, est toujours souhaitable. Dans tous les cas, le pronostic dépend de la qualité et de la solidité des images parentales, qui aident l'adolescent à reprendre conscience de sa propre valeur, à s'aimer lui-même afin de mieux aimer autrui.


Wikipedia aussi rattache l'adolescence à la puberté.

C'est vrai qu'on peut dire qu'il y a des nuances et c'est facile à comprendre : il y a des gens plus petits (ou plus grands) que ceux de leur âge, plus "matures" (ou moins), etc.

Mais en gros et sans prendre en compte quelques exceptions, l'adolescence c'est bien la période qui débute avec la puberté marquée, c'est à dire après 14 ans à peu près. Avant, ça s'appelle la pré-adolescence qui est l'étape entre l'enfance et l'adolescence comme l'adolescence plus largement est l'étape entre l'enfance et le monde adulte.


L'étymologie du mot indique : "du latin adulescens , en train de grandir".

Après c'est aussi une question de contexte historique lié à ce mot. A la période romaine, ça représentait tous les hommes jeunes de 17 à 30 ans. Puis au Moyen-Age ça n'existait plus. Après c'est une histoire de contexte socioculturel qui peut varier d'un pays à un autre.

L'année dernière on avait fait une étude scientifique à partir de :
http://www.lehavresante.net/FMH_doc/201 ... 060113.pdf


Aussi, c'est tout aussi difficile de dire à quel âge ça se termine, parce que ce n'est pas complètement lié à un âge précis mais à "une définition plus fonctionnelle fondée sur la préparation biopsychosociale des jeunes à entrer dans l’âge adulte, qui peut varier d'un individu à un autre. L’adolescence se termine lorsque l’identité et le comportement adultes sont acceptés, approximativement vers 19 ans, ce qui est conforme à la définition de l’adolescence établie par l’Organisation mondiale de la santé.".
(source : librairie scientifique et encyclopédique du ministère américain de la santé, section Paediatr Child Health. 2003 novembre; 8(9): 578.)




Alors c'est peut-être un faux débat d'essayer de redéfinir ce qui est déjà "plus ou moins fixé par les conventions", on peut conclure que l'adolescence c'est quand on n'est plus un enfant (avec une petite phase où on est moitié encore un enfant et moitié presque un ado, qui s'appelle la pré-adolescence) et qu'on n'est pas encore un adulte.

_________________
  ___________       °|°  study ___________    ✔️ ___________      °|° clown     _________      °|°  king   ___________   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mome.exprimetoi.net
Lupini
Modérateur
Modérateur
avatar
Messages : 1029
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 17

MessageSujet: Re: A quel âge peut-on parler d'adolescence?   Dim 18 Aoû - 11:39
Bonne question, Louve...je pense qu'il n'y a pas d'âge précis où on peut se qualifier d'"adolescent", vu que selon moi c'est surtout dans la tête que ça se passe. C'est quand on devient plus mature. On peut cependant le placer dans une tranche d'âge 15-18 ans, même si ça dépent de chacun.

_________________
Albert Einstein a écrit:
La théorie c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique: Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi ! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve.
Actif
Actif
avatar
Messages : 517
Date d'inscription : 29/06/2013

MessageSujet: Re: A quel âge peut-on parler d'adolescence?   Dim 18 Aoû - 21:16
Kévin a écrit:
Décidemment on en parle partout de ce Kévin ! http://img.forumprod.com/img/paks/smilies/phpbb3/icon_lol.gif

Oui vois-tu,tu es une star people et en première page de tous les magazines!  :mrgreen:
Kévin a écrit:
Pourquoi "malheureusement" et "triste" ? Ce n'est qu'une définition, un standard, une convention.
Si ça dit que "ça commence", ça ne veut pas dire qu'on est encore totalement adolescent.

Pour moi,je trouve malheureusement et triste car "on" veut grandir plus vite. Pour ma pars,je trouve que sa donne un peu cela.

[quote="   Kévin"Période de l'évolution de l'individu, conduisant de l'enfance à l'âge adulte.

Elle débute à la puberté (vers 11-13 ans chez la fille, 13-15 ans chez le garçon) et s'accompagne d'importantes transformations biologiques, psychologiques et sociales.

Transformations physiques

L'adolescence signe l'accès à la maturité génitale, avec le développement des gonades (glandes reproductrices, ovaires, testicules) et des caractères sexuels secondaires (signes extérieurs de la différence des sexes). La croissance s'accélère, d'abord chez la fille, plus tardivement chez le garçon. La voix mue, la morphologie se transforme selon les sexes (→ puberté).

Chez le garçon, on note un accroissement du volume testiculaire et de la longueur du pénis, avec la survenue des premières éjaculations. La masse musculaire devient plus importante, les épaules s'élargissent. Plus tardivement, la pilosité de type masculin (visage, torse, membres, aisselles, pubis) commence à s'installer.

Chez la fille, l'utérus et les ovaires augmentent de volume. Les règles succèdent à la première poussée mammaire, après un intervalle de 2 ans environ. Les formes s'épanouissent (seins, hanches, bassin), avec apparition de la pilosité de type féminin (triangle pubien, aisselles).

Transformations psychologiques

L'adolescence est une période normale de conflits, nécessaire à l'équilibre ultérieur, et dont la complexité ne se prête guère aux discours trop généralisateurs. On peut cependant la considérer comme une évolution dynamique, ayant pour finalité l'autonomie, l'identité et l'adaptation sexuelle. L'adolescent ressent le besoin de sortir de lui-même, d'élargir ses intérêts au-delà du cercle familial. À l'identification aux parents se superpose l'identification au même groupe d'âge, au héros collectif, à la « bande ». Le jeune y forge ses opinions sur la vie, intériorise un code moral, étanche sa soif d'absolu à des sources multiples : passion pour des causes altruistes comme pour la mode, goût de la performance, engagement intellectuel, vocation artistique, adhésion intense à des opinions pouvant concerner aussi bien les grands idéaux que les événements du quotidien. Il est en quête de valeurs, fournies par un aîné d'expérience, professeur, grand-parent, « maître à penser », tout en rejetant les normes qu'il juge périmées.

Troubles de l'adolescence

Les troubles physiques à dépister en priorité concernent la locomotion (scoliose), les dents (caries, dents de sagesse) et la peau (acné). Les fonctions visuelles et auditives sont à surveiller également. L'examen gynécologique doit être clairement expliqué à la jeune fille. Des modifications du poids et de l'alimentation peuvent être liées à un surmenage, à un manque de sommeil, mais aussi à une affection méconnue.

Les troubles du comportement sont variés et souvent bénins, même s'ils offusquent l'entourage. La « crise d'originalité juvénile » est moins à redouter par ses excès que par son absence. Le repli sur soi, la persistance d'un comportement enfantin, surtout s'ils s'accompagnent d'un fléchissement scolaire et d'une disparition de tout plaisir, devraient autant alerter les parents qu'une trop bruyante « fureur de vivre ». De tels signes précèdent ou accompagnent souvent une dépression mais peuvent aussi évoquer une pathologie plus grave de la personnalité. Ils sont des signes d’alarme à évaluer en fonction du contexte et des antécédents. La toxicomanie, la délinquance, l'anorexie, la boulimie, le suicide, constituent d'autres risques préoccupants. Une sécheresse buccale, le besoin continuel de boire, une rougeur conjonctivale peuvent trahir une consommation de drogue. Une fugue ne doit jamais être ni dramatisée ni banalisée. La consultation, médicale ou spécialisée, est toujours souhaitable. Dans tous les cas, le pronostic dépend de la qualité et de la solidité des images parentales, qui aident l'adolescent à reprendre conscience de sa propre valeur, à s'aimer lui-même afin de mieux aimer autrui.
[/quote]
[color:3eq93qoj=#333366:3eq93qoj]

Wikipedia aussi rattache l'adolescence à la puberté.

C'est vrai qu'on peut dire qu'il y a des nuances et c'est facile à comprendre : il y a des gens plus petits (ou plus grands) que ceux de leur âge, plus "matures" (ou moins), etc.

Mais en gros et sans prendre en compte quelques exceptions, l'adolescence c'est bien la période qui débute avec la puberté marquée, c'est à dire après 14 ans à peu près. Avant, ça s'appelle la pré-adolescence qui est l'étape entre l'enfance et l'adolescence comme l'adolescence plus largement est l'étape entre l'enfance et le monde adulte.


L'étymologie du mot indique : "du latin adulescens , en train de grandir".

Après c'est aussi une question de contexte historique lié à ce mot. A la période romaine, ça représentait tous les hommes jeunes de 17 à 30 ans. Puis au Moyen-Age ça n'existait plus. Après c'est une histoire de contexte socioculturel qui peut varier d'un pays à un autre.

L'année dernière on avait fait une étude scientifique à partir de :
http://www.lehavresante.net/FMH_doc/201 ... 060113.pdf


Aussi, c'est tout aussi difficile de dire à quel âge ça se termine, parce que ce n'est pas complètement lié à un âge précis mais à "une définition plus fonctionnelle fondée sur la préparation biopsychosociale des jeunes à entrer dans l’âge adulte, qui peut varier d'un individu à un autre. L’adolescence se termine lorsque l’identité et le comportement adultes sont acceptés, approximativement vers 19 ans, ce qui est conforme à la définition de l’adolescence établie par l’Organisation mondiale de la santé.".
(source : librairie scientifique et encyclopédique du ministère américain de la santé, section Paediatr Child Health. 2003 novembre; 8(9): 578.)




Alors c'est peut-être un faux débat d'essayer de redéfinir ce qui est déjà "plus ou moins fixé par les conventions", on peut conclure que l'adolescence c'est quand on n'est plus un enfant (avec une petite phase où on est moitié encore un enfant et moitié presque un ado, qui s'appelle la pré-adolescence) et qu'on n'est pas encore un adulte.
[/quote]

Kévin a écrit:

Alors c'est peut-être un faux débat d'essayer de redéfinir ce qui est déjà "plus ou moins fixé par les conventions", on peut conclure que l'adolescence c'est quand on n'est plus un enfant (avec une petite phase où on est moitié encore un enfant et moitié presque un ado, qui s'appelle la pré-adolescence) et qu'on n'est pas encore un adulte.
[/b]

Sinon pour Wikipédia  déja vu l"article,mais comme c'est tout le monde qui écrit.
Oui,d'accord avec toi. Si tu le dis. Tiens,j'avais pas vu pré-adolescence sous cette forme.
Bon,j'ai pris un magazine qui s'appelle "essentiel: Cerveau et psycho "qui est spécial numéro sur les adolescent la. Sa dit de même que l'adolescence commence/est à la puberté. Je pence qu'on sais déjà la réponse pour les magazines surement,plus qu'a voir pour les médecins quels sont leur réponse.

Lupini a écrit:
Bonne question, Louve...je pense qu'il n'y a pas d'âge précis où on peut se qualifier d'"adolescent", vu que selon moi c'est surtout dans la tête que ça se passe. C'est quand on devient plus mature. On peut cependant le placer dans une tranche d'âge 15-18 ans, même si ça dépent de chacun.

Hé oui! C'est à réfléchir aussi.

_________________
"Louve un jour,louve toujours".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animaux-nos-amies-a-vies.skyrock.com/
Kévin
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar
Médaille de bronze
Messages : 1119
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 15
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: A quel âge peut-on parler d'adolescence?   Mer 21 Aoû - 13:52
OK
Sujet suivi (un peu) sur mome exprimetoi ; il y a eu des petites réponses, il y en aura peut-être d'autres.
(?)

_________________
  ___________       °|°  study ___________    ✔️ ___________      °|° clown     _________      °|°  king   ___________   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mome.exprimetoi.net
Pierce
Nouveau
Nouveau

Messages : 27
Date d'inscription : 18/06/2013

MessageSujet: Re: A quel âge peut-on parler d'adolescence?   Jeu 29 Aoû - 11:12
Bonjour ! ( J'ai été absente un moment, sorry )


Tout dépend de ce à quoi vous rattachez l'adolescence. Si c'est à la puberté, ça démarre au collège, certains plus tard ou plus tôt que d'autres bien évidemment.

Mais si vous rattachez ça à la période transitoire entre l'enfance et l'âge adulte, là où on commence à devenir de plus en plus autonome, à avoir bien plus de liberté etc, je dirai vers 14/15ans. ( Comme ça a été le cas pour moi ).


"Grandir trop vite" , c'est à dire ?

_________________
[align=center:21lyxq2j]Bon courage pour le brevet ♥️[/align:21lyxq2j]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo
Adapté
Adapté

Messages : 87
Date d'inscription : 16/07/2013

MessageSujet: Re: A quel âge peut-on parler d'adolescence?   Ven 6 Sep - 22:17
Moi je dirais vers 10, 11 ans ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lupini
Modérateur
Modérateur
avatar
Messages : 1029
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 17

MessageSujet: Re: A quel âge peut-on parler d'adolescence?   Sam 7 Sep - 10:36
10, 11 ans ? :wtf:Là, je ne suis pas d'accord avec toi ! A 11 ans, on est encore en CM2 voire tout début 6ème, et on est encore dans la période "enfance". Je sais qu'il y a des personnes qui sont très matures pour leur âge (eh oui, on parle encore de toi Kévin :mrgreen:), mais ça m'étonnerait que ce soit si courant au point qu'on en fasse une généralitée.

_________________
Albert Einstein a écrit:
La théorie c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique: Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi ! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kévin
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar
Médaille de bronze
Messages : 1119
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 15
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: A quel âge peut-on parler d'adolescence?   Sam 7 Sep - 19:02
C'est sur. Rien à voir avec la classe pour moi car je pense que la définition que j'ai mise est claire.

Plus précisément on pourrait dire "qu'appelle-t-on adolescence ?" et on aura la réponse.


Ce n'est pas très courant, environ 3% de la population.

_________________
  ___________       °|°  study ___________    ✔️ ___________      °|° clown     _________      °|°  king   ___________   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mome.exprimetoi.net
DANNY
Habitué
Habitué
avatar
Messages : 354
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 16
Localisation : a marseille chez les b-boy

MessageSujet: Re: A quel âge peut-on parler d'adolescence?   Sam 4 Jan - 18:24
moi j'ai bientôt 13 ans et je n'ai toujour pas la puberté c'est bizzare

_________________
world of skull
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kévin
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar
Médaille de bronze
Messages : 1119
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 15
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: A quel âge peut-on parler d'adolescence?   Lun 6 Jan - 19:38
Danial22 a écrit:
moi j'ai bientôt 13 ans et je n'ai toujour pas la puberté c'est bizzare

Il n'y a pas d'âge exact, comme pour la taille (il y en a qui grandissent plus vite que d'autres ; la puberté c'est entre 11 et 15 ans en moyenne pour les garçons, ça dépend).
Attends un peu et si tarde encore plus tard => pédiatre.

_________________
  ___________       °|°  study ___________    ✔️ ___________      °|° clown     _________      °|°  king   ___________   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mome.exprimetoi.net
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: A quel âge peut-on parler d'adolescence?   
Revenir en haut Aller en bas
 

A quel âge peut-on parler d'adolescence?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A partir de quel âge peut-on parler d’éducation ?
» Question de Manon : Un défunt peut il parler au travers d'un autre défunt...
» Peut-on parler pour ne rien dire ?
» Peut-on parler d'une guerre juste ?
» A quel moment peut-on parler de handicap ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Des Collégiens :: DÉTENTE :: Discussions diverses :: Débats-