Forum Des Collégiens
Salut !

L'équipe du forum te souhaite la bienvenue et espère que tu trouveras ce que tu recherches !
N'hésite surtout pas à nous contacter si besoin en utilisant le formulaire de contact accessible en bas de chaque page Smile

A bientôt et bonne navigation.

Forum Des Collégiens
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pourquoi sêcher les cours ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ifshena
Adapté
Adapté
avatar
Messages : 171
Date d'inscription : 30/12/2013
Age : 30

MessageSujet: Pourquoi sêcher les cours ?   Sam 11 Jan - 14:41
Bonjour, je voudrais savoir ce qui pousse certains élèves à sécher volontairement les cours, que ce soit occasionnellement ou régulièrement. Est-ce par manque de motivation pour aller en cours ? Manque d'intérêt pour une matière en particulier ? Phobie scolaire ? Peur d'un prof ?


Même si ça concerne plutôt mon ancien lycée (car à mon collège, on ne pouvait pas sortir comme on voulait de l'établissement), j'aimerais apporter mon témoignage, car moi aussi je séchais certains cours.
(explication sur mes années de lycée : j'ai été en seconde et terminale BEP, puis en 1ère et terminale Bac Pro (et un redoublement à cette terminale))

Voilà, une des matières au lycée était un vrai calvaire pour moi : la comptabilité. Comme j'étais en classe de secrétariat, le nombre d'heures de compta (pour l'abréger) était réduit (une ou deux heures). Toutefois, en seconde BEP j'étais en classe de compta - et non secrétariat - et ma prof était non seulement tyrannique et maniaque, mais aussi elle parlait tellement vite que je ne comprenais pas son cours. J'apprenais régulièrement mes fiches, ce qui faisait qu'aux interros j'avais presque tout bon à la partie compréhension, mais dès qu'il fallait appliquer ses connaissances en pratique, j'avais tout faux. Et ma prof de compta m'avait dit très clairement : "Je vais te dire la chose suivante, tu es une feignante !". Tout ça parce que je ne pouvais rien faire de plus qu'apprendre par cœur mes leçons.
En conséquence, j'ai changé de classe l'année suivante pour ne plus avoir à subir cette matière. Manque de bol, j'étais tombée sur une autre peau de vache. Et ensuite en Bac pro également, ce qui a fait qu'en terminale Bac Pro j'ai séché presque tous mes cours de compta ! En revanche j'étais très assidue aux autres disciplines scolaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ifshena.blogspot.fr/
Médaille d'or
Messages : 335
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 15
Localisation : Dans un bouquin

MessageSujet: Re: Pourquoi sêcher les cours ?   Sam 11 Jan - 18:46
Je ne sais vraiment pas pourquoi certains sèchent les cours. Peut être pour braver les limites...

_________________
" Et si l'art était ce moment d'émotion 
Où l'aiguille de l'horloge suspend sa rotation 
Alors l'art aura tort face à l'art oratoire. "
Grand Cœur Malade
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lupini
Modérateur
Modérateur
avatar
Messages : 1029
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 17

MessageSujet: Re: Pourquoi sêcher les cours ?   Dim 12 Jan - 10:19
Je pense que certains élèves, surtout ceux qui ont du mal à comprendre, ne se sentent pas à l'aise à l'école parce qu'il ont l'impression d'y être nuls ou encore d'être inutiles. Il y a aussi ceux qui n'aiment pas l'école et qui préfèrent sécher pour aller s'amuser dehors. Et puis il y a ceux qui ont des problèmes avec les autres élèves (harcèlement) qui préfèrent sécher plutôt que de se retrouver avec eux. C'est mon opinion :Wink:
Ma pauvre ! ça devait être vraiment rageant d'avoir des profs comme ça ! Surtout que tu faisais des efforts pour apprendre malgré que ta prof était nulle et après, c'était de ta faute :problem: Et puis qu'il y ai autant de profs comme ça en Bac Pro et BEP, c'est quand même embêtant !

_________________
Albert Einstein a écrit:
La théorie c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique: Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi ! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DANNY
Habitué
Habitué
avatar
Messages : 354
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 16
Localisation : a marseille chez les b-boy

MessageSujet: Re: Pourquoi sêcher les cours ?   Mer 15 Jan - 17:05
Nons moi certains eleve de ma classe ne veut pas aller en cours parce que ils ont la flemme

_________________
world of skull
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kévin
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar
Médaille de bronze
Messages : 1119
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 14
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Pourquoi sêcher les cours ?   Mar 28 Jan - 19:52
Cérès a écrit:
Bonjour, je voudrais savoir ce qui pousse certains élèves à sécher volontairement les cours, que ce soit occasionnellement ou régulièrement. Est-ce par manque de motivation pour aller en cours ? Manque d'intérêt pour une matière en particulier ? Phobie scolaire ? Peur d'un prof ?


Il faudrait demander à chaque élève, car tout cela est possible. On pourrait même approfondir encore plus, chaque cas est différent. Car il y a la raison mais aussi le pourquoi de la raison, le rationnel de la raison, la thèse l'antithèse et la synthèse, le pourquoi du comment, le comment du pourquoi, le motif expliqué et le motif subconscient, l'influence des autres et... etc.

_________________
  ___________       °|°  study ___________    ✔ ___________      °|° clown     _________      °|°  king   ___________   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mome.exprimetoi.net
Louve.
Actif
Actif
avatar
Messages : 517
Date d'inscription : 29/06/2013

MessageSujet: Re: Pourquoi sêcher les cours ?   Dim 16 Fév - 17:38
Certains de ma classe aussi car en ont rien a faire de l'école et leur avenir.

_________________
"Louve un jour,louve toujours".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animaux-nos-amies-a-vies.skyrock.com/
Médaille d'or
Messages : 335
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 15
Localisation : Dans un bouquin

MessageSujet: Re: Pourquoi sêcher les cours ?   Dim 16 Mar - 12:34
Louve. a écrit:
Certains de ma classe aussi car en ont rien a faire de l'école et leur avenir.

Oui, certains, c'est vrai. Ce sont d'ailleurs généralement les mêmes qui se moquent de ceux qui travaillent pour s'assurer un avenir.

_________________
" Et si l'art était ce moment d'émotion 
Où l'aiguille de l'horloge suspend sa rotation 
Alors l'art aura tort face à l'art oratoire. "
Grand Cœur Malade
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lupini
Modérateur
Modérateur
avatar
Messages : 1029
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 17

MessageSujet: Re: Pourquoi sêcher les cours ?   Dim 16 Mar - 16:19
Totalement vrai ! Il y en a dans ma classe qui disent que ça ne sert à rien de travailler pour avoir un boulot...c'est totalement irréaliste. Enfin, peut-être que sans diplômes ils arriveront à trouver du boulot quand même, mais qu'ils ne s'attendent pas à rouler sur l'or...

_________________
Albert Einstein a écrit:
La théorie c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique: Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi ! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crowned
Nouveau
Nouveau

Messages : 3
Date d'inscription : 05/04/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi sêcher les cours ?   Dim 6 Avr - 6:23
Peut-être que ces cours n(ont rien à voir avec le métier qu'ils veulent faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lupini
Modérateur
Modérateur
avatar
Messages : 1029
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 17

MessageSujet: Re: Pourquoi sêcher les cours ?   Dim 6 Avr - 13:40
Oui, mais il n'empêche que sans des diplômes comme le brevet ou le bac, ils ne pourront pas faire de grandes études...Moi non plus la plupart des cours n'ont rien à voir avec les métiers qui m’intéressent mais bon, je travaille quand même <img src=" title="Langue tirée" />

_________________
Albert Einstein a écrit:
La théorie c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique: Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi ! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
killjoy83
Habitué
Habitué

Messages : 375
Date d'inscription : 02/10/2013

MessageSujet: Re: Pourquoi sêcher les cours ?   Ven 11 Avr - 19:51
Je sais pas trop pourquoi certain sèche les cours, il y a plein de raisons je pense.
Je connais pas trop de personne qui sèche les cours mais la pluspart c'est parce-qu'ils ont la flemme..

_________________
I don't know when or how but you became the best thing that hapen with me. - R
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ban
V.I.P
V.I.P

Messages : 446
Date d'inscription : 26/07/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi sêcher les cours ?   Dim 10 Aoû - 12:53
Parce qu'ils sont ignorants tout simplement. Certains ignorent (ou font semblant d'ignorer) qu'ils risquent de finir dans un carton s'ils ne font pas un minimum d'efforts. D'autres ignorent qu'il existe de nombreux moyens pour lutter contre le harcèlement. Sécher les cours n'en est pas un, on ne fait ainsi qu'éviter le problème, on ne le combat pas. D'autres ignorent que même si tel ou tel matière ou chapitre n'est pas en rapport avec leur projet professionnel, c'est en rapport avec le bac.
Voilà, selon moi, sauf très rare exceptions, ils ne réfléchissent pas assez, certain sont complètement perdu en même temps, on ne peut pas leur en vouloir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iouri
V.I.P
V.I.P
avatar
Médaille d'argent
Messages : 388
Date d'inscription : 28/06/2014
Age : 17

MessageSujet: Re: Pourquoi sêcher les cours ?   Mar 12 Aoû - 19:08
Ça peut être parce qu'ils ont des choses plus importantes à faire? Je connais une lycéenne qui faisait un bac Technologique de Musique et Danse (dans son cas, musique) et elle séchait des cours au lycée pour pouvoir aller au conservatoire et avoir plus de temps pour travailler à l'approche des examens. Ce n'était pas tellement de la flemme...
Imaginez un(e) lycéen(ne) qui connait déjà le programme, par exemple, de maths, de son niveau. En séchant les cours il/elle pourra faire des choses plus utiles que d'assister à un cours qu'il/elle connait déjà.
Bien sûr, la majorité des gens ne sèchent pas forcément pour ces raisons, mais je voulais dire que certaines raisons de sécher peuvent être louables.

Ban: tu dis qu'il faut faire un minimum d'études pour s'en sortir. C'est vrai, mais pas toujours. Ma mère a eu un doctorat de chimie, ce qui ne l'empêche pas aujourd'hui de travailler pour bien moins que ce que son diplome aurait pu lui offrir, dans un domaine qui n'a rien à voir avec la chimie. Comme quoi les meilleures études ne garantissent pas forcément le meilleur travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ban
V.I.P
V.I.P

Messages : 446
Date d'inscription : 26/07/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi sêcher les cours ?   Mar 12 Aoû - 19:26
Il est évident qu'un processus de déclassement est en marche. (et il est déjà bien entamé d'ailleurs) Seulement, cela n'entre pas en contradiction avec mon message précédent. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iouri
V.I.P
V.I.P
avatar
Médaille d'argent
Messages : 388
Date d'inscription : 28/06/2014
Age : 17

MessageSujet: Re: Pourquoi sêcher les cours ?   Mar 12 Aoû - 21:33
Oui, j'apportais juste une précision. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ban
V.I.P
V.I.P

Messages : 446
Date d'inscription : 26/07/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi sêcher les cours ?   Mar 12 Aoû - 21:56
En parlant du processus de déclassement, on l'a étudié en SES ! C'est vraiment intéressant (et navrant) ! Je crois que c'est une des seules choses qui m'a plus dans cette matière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iouri
V.I.P
V.I.P
avatar
Médaille d'argent
Messages : 388
Date d'inscription : 28/06/2014
Age : 17

MessageSujet: Re: Pourquoi sêcher les cours ?   Mar 12 Aoû - 22:27
Tu peux m'expliquer ce que c'est? (par MP ou autre part parce que là c'est pas trop le sujet) S'il te plaît Smile
(ça pourrait être une idée de fiche tiens... :Wink: )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ban
V.I.P
V.I.P

Messages : 446
Date d'inscription : 26/07/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi sêcher les cours ?   Mar 12 Aoû - 22:47
Je t'explique par mp alors, dans les deux jours qui suivent.^^ Je veux bien en faire une fiche de cours, mais pas pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kévin
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar
Médaille de bronze
Messages : 1119
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 14
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Pourquoi sêcher les cours ?   Mer 13 Aoû - 9:44
IOU a écrit:
Ça peut être parce qu'ils ont des choses plus importantes à faire? Je connais une lycéenne qui faisait un bac Technologique de Musique et Danse (dans son cas, musique) et elle séchait des cours au lycée pour pouvoir aller au conservatoire et avoir plus de temps pour travailler à l'approche des examens. Ce n'était pas tellement de la flemme...
Imaginez un(e) lycéen(ne) qui connait déjà le programme, par exemple, de maths, de son niveau. En séchant les cours il/elle pourra faire des choses plus utiles que d'assister à un cours qu'il/elle connait déjà.
Bien sûr, la majorité des gens ne sèchent pas forcément pour ces raisons, mais je voulais dire que certaines raisons de sécher peuvent être louables.

C'est une raison parmi les possibilités mais pas du tout la plus fréquente
c'est même plutôt exceptionnel

dans ce cas on peut évoquer dans le même classement les absences pour urgence de dernière minute
ainsi que les cours séchés avec la complicité des parents (par exemple pour partir en week-end à la campagne plus tôt le vendredi après-midi pour éviter les bouchons).


après dans ce cas soit on s'est trompé de filière, soit on attend de finir tout le cycle pour passer à autre chose
(ou alors on fait comme nous, plein de choses en même temps parce qu'on peut s'autoriser à zapper le programme ordinaire).



IOU a écrit:


Ban: tu dis qu'il faut faire un minimum d'études pour s'en sortir. C'est vrai, mais pas toujours. Ma mère a eu un doctorat de chimie, ce qui ne l'empêche pas aujourd'hui de travailler pour bien moins que ce que son diplome aurait pu lui offrir, dans un domaine qui n'a rien à voir avec la chimie. Comme quoi les meilleures études ne garantissent pas forcément le meilleur travail.

C'est pas tellement les études qui garantissent le meilleur travail mais le marché du travail.
Ainsi les gens sur-qualifiés dans un domaine qui ne recrute pas ou peu ou dans un domaine très spécialisé comme ta mère avec un doctorat de chimie peuvent avoir du mal à trouver une place.

Etre trop qualifié parfois ça nuit aussi.
Voilà comment on retrouve des caissières dans les hypermarchés et des femmes de ménage qu'on regarde de  haut sans savoir qu'elles ont bac +5 ou plus, mais qu'il faut bien bouffer et donc accepter un travail "alimentaire" à 10 000 années lumière de ce qu'on voulait ou ce qu'on imaginait.

On sort un peu du sujet mais les études ne suffisent pas toujours.

Et puis c'est quoi le "meilleur travail" ?? Celui où on gagne plus que les autres, où on a un meilleur niveau social ? (dans le genre « ouais regardez moi admirez moi je suis meilleur que les autres, je gagne plus de thunes donc ça veut dire que je suis plus intelligent ... etc.») Non, le meilleur travaille c'est celui où tu t'épanouis en faisant quelque chose qui te passionne et où tu excelles. Sinon si c'est pour aller au boulot en tirant la gueule et en étant stressé en pensant déjà à la soirée dès le matin, même si on a une paie de cadre supérieur, pour moi on a raté sa vie, on est encore dans les illusions et le paraître.

Enfin toujours hors sujet mais ça n'a aucune importance puisque de toutes façons ça sera zappé comme d'hab parce que c'est kévin qui l'a écrit, parfois le diplôme ne suffit pas, les employeurs ne recrutant que ceux qui ont déjà de l'expérience.

_________________
  ___________       °|°  study ___________    ✔ ___________      °|° clown     _________      °|°  king   ___________   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mome.exprimetoi.net
Iouri
V.I.P
V.I.P
avatar
Médaille d'argent
Messages : 388
Date d'inscription : 28/06/2014
Age : 17

MessageSujet: Re: Pourquoi sêcher les cours ?   Mer 13 Aoû - 15:05
Mais non Kévin, je vais te répondre! :Wink: C'est juste que tes réponses sont très complètes et qu'il n'y a souvent pas grand-chose à rajouter.

Donc, par "meilleur travail", je pensais justement à celui qui passionne, et je pense pouvoir affirmer que la plupart des personnes effectuant de longues études sont un minimum passionnées par leur sujet, et donc voudraient travailler dans le même domaine (c'est normal).
Après, ton exemple avec les boulots alimentaires n'est peut-être pas assez nuancé, (je ne suis certainement pas une experte mais) les cas où des personnes avec un bac+5 se retrouvent avec un job alimentaire ne doivent pas être très nombreux... Ou alors des étudiants fraîchement sortis de l'école et qui mettent du temps à trouver le boulot qui leur convient? (c'est peut-être à ça que tu pensais)

Voilà, je ne sais pas faire de longues réponses comme toi, mais... je réponds comme je peux. :Wink:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kévin
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar
Médaille de bronze
Messages : 1119
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 14
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Pourquoi sêcher les cours ?   Jeu 14 Aoû - 8:17
IOU a écrit:

Mais non Kévin, je vais te répondre! :Wink: C'est juste que tes réponses sont très complètes et qu'il n'y a souvent pas grand-chose à rajouter.

oui - trop complètes (mais bon,on a la chance d'avoir ici quelques membres assez matures pour faire des conversations normales, ça change des autres forums où certains ados savent aussi bien écrire et réfléchir qu'un élève de maternelle ou qu'un poisson rouge dans son bocal) ^^



IOU a écrit:


Donc, par "meilleur travail", je pensais justement à celui qui passionne, et je pense pouvoir affirmer que la plupart des personnes effectuant de longues études sont un minimum passionnées par leur sujet, et donc voudraient travailler dans le même domaine (c'est normal).
Après, ton exemple avec les boulots alimentaires n'est peut-être pas assez nuancé, (je ne suis certainement pas une experte mais) les cas où des personnes avec un bac+5 se retrouvent avec un job alimentaire ne doivent pas être très nombreux... Ou alors des étudiants fraîchement sortis de l'école et qui mettent du temps à trouver le boulot qui leur convient? (c'est peut-être à ça que tu pensais)

Voilà, je ne sais pas faire de longues réponses comme toi, mais... je réponds comme je peux. :Wink:

C'est pas la longueur d'un message qui compte... ça dépend de ce qu'on a envie ou besoin d'argumenter.
Je suis raisonnable car si j'avais le temps et si c'était nécessaire, je pourrais toujours développer davantage.

Pas la peine de te sous-estimer, je sais que tu peux faire des "longues réponses comme moi" s'il y a besoin, et le principe d'un forum c'est de pouvoir débattre et argumenter. En tous cas je ne compte pas le nombre de mots dans les messages, je veux dire je n'attends pas qu'on mette "une réponse" aussi longue ^^.


Bon moi je fais des fois des longs pavés, ça compense avec les coucous bonne soirée ou les renvois de fleurs que je ne fais pas.


On est hors sujet mais quelques lignes pour te répondre ne vont pas nuire à la qualité de ce sujet.

La plupart des personnes ça ne veut pas dire tout le monde.
Il y a des personnes qui font des longues études non pas pour la passion du travail en elle-même mais par crainte du chômage, parce que "les études donneront un diplôme", parce que c'est dans "le contexte familial"... *

* pas parce que "papa et maman" imposent de faire ce métier là ou ce genre de métier là, mais parce qu'on est toujours plus ou moins influencé par le milieu dans lequel on a été élevé.

(c'est vrai que maintenant, un peu nécessaire de faire des études, même pour être balayeur il faut un bac. CE N'EST PAS une question de connaissances, mais tout simplement une question de contrôle de l'Etat, encadrer et réglementer tous les boulots, à cause de la TVA).

[s:1mrd5hvi]EDITION EN COURS [/s:1mrd5hvi][size=70:1mrd5hvi]<---- avant j'avais un panneau pour ça (et d'autres panneaux encore mieux) mais comme il est signé "kévin aideur" et que le groupe aideur n'existe plus... un peu comme ma signature qu'il faut que je pense à enlever qui est aussi "couleur du groupe aideur"...



ou c'est qu'on en était ... ?

Citation :

ton exemple avec les boulots alimentaires n'est peut-être pas assez nuancé, (je ne suis certainement pas une experte mais) les cas où des personnes avec un bac+5 se retrouvent avec un job alimentaire ne doivent pas être très nombreux... Ou alors des étudiants fraîchement sortis de l'école et qui mettent du temps à trouver le boulot qui leur convient? (c'est peut-être à ça que tu pensais)

Moi non plus je ne suis pas un expert. Mais dans notre réseau de professionnels rattaché à un forum en train de mourir, il y en a (ou il y en avait).
Bien sur qu'on peut nuancer. Alors on va jeter dans le tas : les étudiants en effet qui continuent leur études, donc pas encore travailleurs, qui font des petits boulots à mi-temps où on trouve souvent des étudiants comme par exemple pion dans un lycée ou employé dans un MacDo.

Oui il peut y avoir des étudiants qui cherchent encore leur orientation, qui suivent un parcours puis changent d'avis, mais ce n'est pas à ça que je pensais.

Puis les gens "sur-qualifiés" à qui les recruteurs vont dire "je ne vous engage pas, avec votre niveau pourquoi vous ne créez pas votre propre société ?". Toujours dans les étudiants, il y a ceux qui ont fini leurs études, alors oui ils ont ce qu'on appelle "la qualification professionnelle" sur leur CV mais les employeurs ne les prennent pas car ils veulent "un minimum d'expérience" = il faut donc qu'ils commencent ailleurs (ça peut être le genre de travail qu'on voulait mais pas exactement, avec des variantes plus éloignées de ce qui motivait au départ) . C'est souvent le cas dans des métiers un peu pointus (là où justement il faut bac +5 etc.). On peut aussi penser à ceux qui ont beaucoup d'expérience et les diplômes mais qui ne seront pas embauchés parce que "trop vieux" (plus de 40 ans c'est déjà vieux des fois).
Mais la grande majorité.... et bien tout simplement le pékin moyen qui a bac plus quelque chose mais ne trouve rien dans sa branche parce que y'a pas qu'lui qui cherche du travail (ou bien qui nécessite un déménagement impossible, des temps de transports infaisables, etc.)
Alors il fera ce qu'il y a (ou ce que pole emploi/les offres d'emploi lui propose) en attendant, le "problème" étant que parfois le provisoire dure plus longtemps que prévu car une fois dans un travail, on ne le quitte pas pour un "meilleur mais pas certain". Et parfois ce travail complètement imprévu n'est pas si mauvais que ça, même si ce n'est pas du tout ce qu'on voulait faire, et ce quo'n pensait faire.
Car (sans être expert mais juste avec une pincée de logique) => et bien si tu travailles tu n'as pas le temps de chercher un autre travail, entre le boulot les courses les enfants si t'en as la maison et les aléas de la vie.
Toujours logique : plus l'emploi recherché est qualifié ou spécifique, plus c'est difficile car les places sont plus rares. Des employés il y en a plein dans les grosses sociétés, des responsables services généraux il n'y a qu'une place ou deux. Pour les petites entreprises, le recrutement ne se joue pas trop sur les diplômes, sauf pour des métiers précis. (en fait chaque branche professionnelle a ses propres "codes"... alors je veux bien développer mais ça revient à écrire un livre, et d'autres l'ont fait bien mieux que moi déjà).

Bref pour résumer : il y a le rêve... et la réalité du terrain (ça s'appelle la vie, tout simplement).
Pour ça je peux prendre un exemple concret : ma famille, largement sur-qualifiée dans plein de domaines, mais pour les raisons ci dessus plus d'autres raisons, peu de travail rémunéré au vrai niveau des diplômes. Parce que des gens qui cherchent du travail il y en a plein et que les places sont chères, parce que ceci, parce que cela.

Enfin toujours un peu en dehors du sujet, on peut aussi faire un boulot qu'on adore, celui qu'on voulait exactement, sans pour autant avoir un long parcours universitaire. Il y a des boulots où un CAP (ou un brevet professionnel) suffit.

Cependant le boulot "rêvé" reste et restera celui que tu exerces comme tu veux, ça veut dire sans patron au dessus, car c'est évident que même si on fait le boulot qu'on cherchait, dans une bonne ambiance (ce qui n'est pas toujours le cas), on ne le fera que sous la façon de faire du patron ou de sa société, ce qui n'est pas forcément exactement comme on l'imaginait. Mais ce n'est pas non plus aussi facile d'être son propre patron (de le devenir, et de le rester).

Le travail, ce n'est donc pas uniquement "ce qu'on veut faire" mais ce que le marché du travail offre, en pensant aux "secteurs qui recrutent" ou plutôt qui recruteront, ce qui n'est pas toujours dans les projets qu'on s'était fixés au collège ou au lycée.
Si tout le monde faisait le métier de ses rêves, les gens ne feraient pas une sale tronche en allant au boulot le matin et en maudissant les autres automobilistes ou les autres usagers ds transports en commun comme si c'était une corvée..

Les longues études : certains boulots n'ont pas besoin de longues études, et il y a les études officielles qui donnent des diplômes, mais aussi les études en autodidacte et l'expérience. Ça dépend ce qu'on veut faire.
Les autres nuances et les autres arguments dépendent de la catégorie professionnelle, on avait commencé tout ça sur mome expr avec quelques fiches métiers.

_________________
  ___________       °|°  study ___________    ✔ ___________      °|° clown     _________      °|°  king   ___________   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mome.exprimetoi.net
Nana
Adapté
Adapté

Messages : 37
Date d'inscription : 14/08/2014
Age : 18

MessageSujet: Re: Pourquoi sêcher les cours ?   Jeu 14 Aoû - 17:27
Je vais faire simple, j'espère que ce qui va suivre n'a pas déjà été dit.

Certains élèves (dont je fais parti, je ne m'en cache pas) ne comprennent pas une matière et leurs résultats sont une catastrophe, et d'autres élèves, voir certains profs se moquent ouvertement d'eux, peut-être pour rire mais quand c'est récurent l'humour perd en consistance...

Sécher les cours n'est pas forcément une solution, mais quand on se paie votre tête et que l'on vous dit que vous n'irez nul part ça fait pas vraiment plaisir et ça n'encourage pas vraiment. Surtout lorsque cela vient d'un professeur censé vous enseigner et payer pour le faire.

Après il y a aussi ceux pour qui les cours n'ont aucune importance et ceux qui se croient au-dessus de tous, les personnes appartenant à la dernière catégorie se croient sûrement suffisament intelligent pour ne pas assister aux cours.

_________________
Ce n'est pas de la paresse, c'est de la sagesse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iouri
V.I.P
V.I.P
avatar
Médaille d'argent
Messages : 388
Date d'inscription : 28/06/2014
Age : 17

MessageSujet: Re: Pourquoi sêcher les cours ?   Ven 15 Aoû - 14:47
Kévin: Après tout ce que tu as dit, je pense que l'on peut clore cette parenthèse sur le travail. C'est super sympa d'avoir écrit tout ça, maintenant je suis parée pour tous les rendez-vous chez le conseiller d'orientation où je vais devoir aller cette année. Je garderais tout ça en tête :Wink: Merci!

Nana: Ah ces profs... Je comprends mieux ton dégoût pour les maths Sad (j'ai supposé que tu parlais de ton prof de maths, arrête-moi si c'est faux)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kévin
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar
Médaille de bronze
Messages : 1119
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 14
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Pourquoi sêcher les cours ?   Sam 16 Aoû - 10:41
IOU a écrit:
Kévin: Après tout ce que tu as dit, je pense que l'on peut clore cette parenthèse sur le travail. C'est super sympa d'avoir écrit tout ça, maintenant je suis parée pour tous les rendez-vous chez le conseiller d'orientation où je vais devoir aller cette année. Je garderais tout ça en tête :Wink: Merci!

Je ne sais pas si tout sera utile pour tes rendez-vous avec le conseiller d'orientation. La seule chose à retenir est que la meilleure stratégie consiste à aller dans le sens de ce professionnel, car les conseilleurs ne sont pas les payeurs comme dit le proverbe, traduction le conseilleur d'orientation te parlera métier mais ne t'en proposera pas. (2ème ruse stratégique : en profiter pour lui demander si sa hiérarchie recrute et si oui comment) (ça fat toujours du blabla sur l'orientation professionnelle).

XD


Et bien messieurs dames, cher lecteur, français françaises, chers amis, nous pouvons conclure qu'il peut exister autant de motifs légitimes ou non de séchage des cours que de parcours de vie, et que schématiquement nous pouvons définir :
le groupe des ennuyés (qui se font ch. systématiquement en cours quoi qu'il en soit et ceux pour qui les profs sont systématiquement des gens ennuyeux), plus ou moins fidèles du séchage,
(dont une partie de personnes qui pourraient mieux apprécier l'enseignement s'il s'agissait d'uné méthode différente d'enseignement),
le groupe des pas-pu-faire-autrement (motifs plus exceptionnels donc) (sauf problème relationnel qui entraîne une nécessité sur du plus long terme, exemple le harcèlement),
le groupe des traditionalistes (ceux qui suivent certaines coutumes parce que c'est "bien" de faire comme les autres sans vraiment se demander s'ils veulent sécher ou non).
Avec là dedans un pourcentage constaté et non chiffrable de "pannes d'oreiller".

Merci pour votre attention cher lecteur (une image pour ceux qui ne savent pas lire mais regardent seulement les images = ) et au plaisir de vous retrouver ici ou là pour de nouveaux débats.

_________________
  ___________       °|°  study ___________    ✔ ___________      °|° clown     _________      °|°  king   ___________   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mome.exprimetoi.net
Clopine
Nouveau
Nouveau

Messages : 27
Date d'inscription : 17/07/2013

MessageSujet: Re: Pourquoi sêcher les cours ?   Ven 24 Oct - 21:46
Smile Je remonte le post ! Smile

Tout d'abord, je n'ai jamais séché de cours parce d'une part, ça ne se fait pas et d'une autre part, c'est pour s'attirer des ennuis. (...) Si certains sèchent un cours, c'est souvent parce qu'ils n'ont pas envie. Une autre raison aussi parce qu'ils ont peur du professeur mais ça, c'est assez rare. Ils sèchent aussi les cours par manque d'envie. Et je dois dire << Bonjour les excuses ! >> car on parviendra toujours à se faire "prendre"... Ce que je vais dire ne concernent pas le fait de sécher le cours mais une tout autre chose : le fait de ne pas aller à l'école.

Je me souviens que, lorsque j'étais en 2ème année primaire (!), un certain moment, je ne voulais plus aller à l'école car je ne supportais pas l'institutrice (et à mon avis, elle non plus) car elle devait mettre un micro(phone?) et ne le mettait presque pas. Heureusement, après changement d'école, j'ai pu me rattraper face à mes difficultés. Aussi actuellement en 3ème Secondaire, j'ai une amie (bizarre) qui a une année, fait un décrochage scolaire, plus ou moins vers la fin de l'année et cette année (elle est en 3ème aussi) n'a pas été là pendant plusieurs jours. C'est fou ça, faut toujours qu'on trouve une excuse BIDON (!) pour ne pas venir à l'école !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pourquoi sêcher les cours ?   
Revenir en haut Aller en bas
 

Pourquoi sêcher les cours ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Exclu de cours, en apprentissage
» Envie de tout arrêter à cause d'une seule heure de cours...
» Pourquoi sécher à la plaque des peignes
» EURORDIS -Bulletin d'Information de Novembre 2009
» Collège Lucie Aubrac (Val d'Oise) : un élève se blesse en voulant sécher les cours.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Des Collégiens :: DÉTENTE :: Discussions diverses :: Débats-