Forum Des Collégiens
Salut !

L'équipe du forum te souhaite la bienvenue et espère que tu trouveras ce que tu recherches !
N'hésite surtout pas à nous contacter si besoin en utilisant le formulaire de contact accessible en bas de chaque page Smile

A bientôt et bonne navigation.

Forum Des Collégiens
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ecoles privées ou écoles publiques ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Craziiw
Nouveau
Nouveau

Messages : 17
Date d'inscription : 17/12/2013

MessageSujet: Ecoles privées ou écoles publiques ?   Mar 28 Jan - 23:18
Salut tous le monde.

Je me demandais juste si les avis des autres par rapport à mon avis personnel étaient identiques. Et aussi, bien sur savoir les "pourquoi du comment" vous choisissez, l'un ou l'autre ; attention je vous attend au tournant. :Wink:


Mon avis :

Mon avis est simple, précis et tranché, définitivement je préfère l'école publique. Il est vrai que je ne suis pas le mieux placé pour en parlé, sachant que je n'ai essentiellement connu que cette dernière, mais j'ai quand même passé, mes années maternelles en école privée. J'en garde que peu de souvenir, mais je sais tout de même de quoi je parle pour côtoyé de la famille appréciant le privé. Mes raisons sont nombreuses, tant ma détestation envers ce genre d'établissement est grande.
C'est d'abord d'après moi, une école anti-système. N'étant pas particulièrement pour le système, je ne suis pas non plus pour un individualisme des familles et une privatisation de l'école. Comprenez par la que si l'éducation, l'instruction de nos enfants, de nous même, devient un bien privé, plus du tiers de la population française ne pourrait s'instruire convenablement. C'est la chose la plus monstrueuse qui puisse être ? non ? si. C'est totalement immorale de pouvoir par la suite différencier d'avantage enfin ayant été à l'école privatisé et enfant n'ayant pas les moyens financiers pour. Pauvre et riche. C'est, de plus, de telle sorte que l'école privé fonctionne.
La richesse des gamins se trouvant dans l'école privée est clairement affichée. Par les parents d'abord, mais par les enfants eux-mêmes. C'est à celui qui aura le plus beau pull, le plus d'argent. Mais je n'accuse pas les enfants des écoles privées sur le fait qu'ils se vantent régulièrement être fortunés, non, mes paroles et mes cris se portent sur les parents ! Sur cette éducation dans le manque, dans la non-présence d'eux-même ou parfois dans la haine à autrui C'est donc une différence et un jugement fort qui est pratiqué au sein de cette école.
Ce genre d'école favorise au racisme, au différence sociales et à toute autre forme de différence. En effet essayez rien qu'une fois d'intégré un enfant dit de la ZEP, un enfant de cité, métisse, d'origine arabe ou encore un petit mec des HLM voisins, essayez juste un instant d'introduire un de nous dans une école pareil. Ce n'est pas une personne qui aura des moqueries envers lui, c'est tout le monde, c'est cette mentalité qui trône dans le secteur privé, c'est cette mentalité que je dénonce. Pourquoi tout de suite cataloguer les Hommes dans des cases ? l'argent égal supérieur, mais alors cité égal inférieur. NON. Ce n'est pas normal.
Le dernier point, tout aussi déplorable que les précédents, c'est bien sur l'étude de la religion Chrétienne, au sein d'un établissement d’instruction. Tout de même la France à évoluée, non ? On me dira, qu'avant la France était un pays Catholique (donc Chrétiens) donc l'étude de cette religion est normale ? Mais c'est encore une fois ce genre de propos qui, à mes yeux, sépare la France, rend la France froide, laide. La France est avant tout le pays de l'égalité, même dans la religion. Si l'école venait à se privatiser, chacun d'entre nous devrions passer par cet apprentissage ! et bien non. Ce n'est pas normal, nous sommes un pays laïque avant tout ! Nous nous devons d'apprendre à nos enfants que la religion n'est pas unique et que chaque être peut choisir selon ses envies. La religion ne doit pas être apprise !

Voilà, en gros, la je viens de déversé une partie de toute les rancœurs que j'ai contre ces établissements malsains et vulgaires.
A votre tour, peut-être de me contredire. :-P

Bisous, et merci d'avoir pris le temps de lire... ^^

_________________
John Lennon, un grand de ce monde a écrit : "Quand je suis allé à l'école, ils m'ont demandés ce que je voulais être quand je serai grand. J'ai répondu "heureux". Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question, j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kévin
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar
Médaille de bronze
Messages : 1119
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 14
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Ecoles privées ou écoles publiques ?   Mer 29 Jan - 9:40
Chouette débat ![img=15x15:3h5t2hqz]http://img.forumprod.com/img/paks/smilies/phpbb3/icon_mrgreen.gif[/img:3h5t2hqz]
[size=80:3h5t2hqz]Espérons que les autres vont pouvoir argumenter de plus d'une ligne    [img=15x15:3h5t2hqz]http://img.forumprod.com/img/paks/smilies/phpbb3/icon_mrgreen.gif[/img:3h5t2hqz]

Alors je vais te contredire. Enfin non, pas vraiment. Mais un peu quand même.

Ce que t'as écrit sur les écoles privées en général est très très juste. Mais il y a des écoles privées plus insolites. Elles sont très rares.

Je commence par la différence entre les écoles (écoles, collèges, lycées) publiques et les écoles privées au sens large. C'est vrai que la plupart des privées sont très chères, et quelques fois avec la religion chrétienne.
Nuances quand même : il y a des écoles privées laïques, et aussi des écoles juives.
L'église et l'état se sont séparés (9-11 décembre 1905) et avant cette date, toutes les écoles étaient sous l'influence religieuse.


Etre dans une école privée, ça ne veut pas dire mieux réussir. Si on est hominus cretinus, on restera ad vitam eternam hominus cretinus. L'instruction et l'intelligence c'est des choses différentes.
Dans ce cas, il y a des écoles publiques bien mieux que ces écoles privées où comme tu dis ça pue le fric et l'élite.

Problème (de société) : ceux qui nous gouvernent viennent de ces grandes écoles, comme quoi on peut constater deux choses : 1. ça ne les a pas rendu plus intelligents, 2. si papa et maman n'étaient pas riches, et bien tu serais pas ministre ou président, mais clochard
[img=15x17:3h5t2hqz]http://img.forumprod.com/img/paks/smilies/phpbb3/icon_shh.gif[/img:3h5t2hqz]

J'enregistrationne déja ass et je continuasse after.

Okay.

Donc AMHA* ces écoles privées... et bien c'est la même #mot censuré commençant par m# que les établissements publiques.
Pourquoi ? Parce que les écoles privées sous contrat, pour avoir des subventions, doivent suivre le programme de l'éducation nationale. Or on sait, prouvé noir sur blanc, que l'éducation nationale c'est le gouvernement et que les gouvernements c'est les dirigeants de la planète (nouvel ordre mondial si on veut, peu importe) et qu'ils n'ont qu'un seul objectif : faire en sorte qu'on en sache le moins possible pour nous rendre plus dociles, plus manipulables, plus malléables. Autre débat qu'on a souvent étalé.

* AMHA = à mon humble avis.

Ces écoles là ne sont pas hors système. Au contraire ça fait partie du système à 100%
 

Mais il y a des écoles privées un peu particulières.
Je commence par la mienne. Les détails sont dans mon sujet "mon collège : spécial" sur ce forum.
Bien sur, moi (et ma famille, et ceux qui sont dans ce collège/école/lycée) on était obligés. D'abord parce que pour nous les écoles de la république c'était le rejet des autres, les tortures, physiques et psychologiques, le rejet donc et l'incompréhension. Mais aussi parce que cette éducation nationale n'avait rien à nous apprendre. Enfin pas assez pour qu'on ne s'ennuie pas toute la journée même en sautant deux classes.
Donc obligés d'aller dans une école spécialisée (pour enfants et ados à fort potentiel, mais il y a aussi des écoles pour autistes dans les exemples d'écoles spéciales).

Et malgré ce que tout le monde croit (parfois on a des remarques désobligeantes), c'est une école privée mais elle n'est pas hors de prix. La preuve, on est très précaires, toujours en mode survie, et on y va bien. Il y a des frais de scolarité, c'est sur, mais des aides financières et comme nos parents y ont un poste (ou une fonction), on ne paie pratiquement rien.

En fait, au lieu que ça soit une école pour riches, c'est une école pour les plus exclus de la société, nous on peut se vanter d'être hors système entre guillemets, car le but est justement de sortir un peu de l'emprisonnement de la société (et de pouvoir nous débrouiller dans plein de domaines).
On suit le programme normal, mais avec des tas de trucs en plus qui font des fois pâlir les maitres de conférences des universités ou encore les forces spéciales, car s'il y a du français et des maths comme tout le monde, il y a aussi de la sociologie ou de la philosophie, ou encore de l'astrophysique, ainsi que des cours d'arts martiaux, du secourisme, des cours de cuisine ou d'autres options. Revoir mon sujet comme je le dis plus haut.

Il y a d'autres écoles privées du même genre, on les trouve surtout en Scandinavie (Finlande surtout) ou encore en Allemagne. La Finlande et l'Allemagne ne sont pas des pays sous-développés.

De toute façon, la France est en retard, ils ne font que réfléchir aux rythmes scolaires mais quoi qu'ils fassent, beaucoup de collégiens ne savent pas bien lire ou écrire (mais non, je ne vise personne)  [img=15x17:3h5t2hqz]http://img.forumprod.com/img/paks/smilies/phpbb3/icon_think.gif[/img:3h5t2hqz]
Alors... "lol".
D'où l'équation mathématique : lol sur "misère" = pauvre france. Equation bien plus difficile que le théorème de Fermat ou l'équation √(4+√(4-√(4+√(4-x))))=x (dont vous connaissez bien sur le résultat) [img=24x18:3h5t2hqz]http://www.econologie.info/smileys/smileys13.gif[/img:3h5t2hqz] [size=90:3h5t2hqz]<- vous avez 5 minutes pour trouver ! [img=24x18:3h5t2hqz]http://www.econologie.info/smileys/smileys9.gif[/img:3h5t2hqz]

...

_________________
  ___________       °|°  study ___________    ✔ ___________      °|° clown     _________      °|°  king   ___________   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mome.exprimetoi.net
Lupini
Modérateur
Modérateur
avatar
Messages : 1029
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 17

MessageSujet: Re: Ecoles privées ou écoles publiques ?   Mer 29 Jan - 14:02
Débat très intéressant, je trouve  :Wink:
Moi aussi, à bien des points de vues, je préfère l'école publique. Ce qui ne veux pas dire que je n'aime pas l'école privée. Juste, il y a des trucs qui ne me plaisent pas là-bas. Peut-être ce que je dis n'est pas totalement vrai, j'ai peut-être des préjugés, mais bon d'après ce que j'ai entendu d'amis qui sont dans le public c'est l'idée que j'en ai.
Tout d'abord, il ne faut pas oublier qu'on paie pour aller à l'école privée. C'est pas vraiment ça le problème, après tout on fait aussi un peu ça pour le public (ça s’appelle les impôts), mais le problème, c'est que du coup les parents (et les élèves) deviennent des clients. Et, comme on dit, le client a toujours raison. C'est pour ça qu'ils sont capables de dire aux parents d'un élève qui a des très bonnes notes "votre enfant est surdoué" et à d'autres qui ont un fils/fille un peu plus lents "Il/Elle a de grandes capacités, mais il/elle est incompris". Mais bon, je dis pas ça doit aussi avoir ses avantages des fois.Genre quand il y a des profs absents, je suis sure qu'ils trouvent plus rapidement des remplaçants que dans le public.

Et puis aussi, les élèves du privé sont surprotégés. Mais vraiment beaucoup je trouve.Dans un des collèges privés de ma ville, les 6èmes ont leur propre cours de récré, leur propre bâtiment, leurs propre salle de classe, leur propre self...En gros il ne rencontrent jamais les autres élèves de l'établissement. C'est un "CM2 bis", ça n'aide pas du tout les futurs collégiens à "grandir dans leur tête". Tout ça pour faire plaisir à leurs parents, qu'ils se disent "le privé, c'est bien. Dans le public y'a plein de racailles, faut pas y aller". Moi on m'a dit souvent dit des trucs du genre quand je disais dans quel collège j'étais. Cette mentalité, ça m'énerve franchement. Qu'on me dise "Ah bah c'est bizarre que tu sois dans le privé, pourtant t'as l'air d'une fille bien", je trouve ça totalement aberrant. Comme certains parents qui disent "Si t'as pas plus de 15 de moyenne, attention, je t'envoie dans le privé". Du genre, le privé c'est miraculeux, tout le monde est super-intelligent là-bas, tout à coup tu va devenir Einstein ! Nan, je suis désolée. C'est pas la faute du public si t'es bête. Au contraire, pour les profs du privé, la clef de tout c'est le par-coeur. Tu apprends ça, ça et ça par coeur. Et puis tu soulignes bien en rouge les titres en tu écris au crayon noir. C'est de l'apprentissage bête et méchant.

Après quand je dis ça, j'ai sans doute l'air hyper-énervée contre le privé, parce que j'ai surtout passé en revue tous les inconvénients que je trouvais. Si j'étais dans le privé, peut-être que je trouverais aussi autant de problèmes au public :-D

_________________
Albert Einstein a écrit:
La théorie c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique: Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi ! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
1XMisterX1
Fondateur
Fondateur
avatar
Messages : 3110
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 19
Localisation : Jamais très loin ! ^_^

MessageSujet: Re: Ecoles privées ou écoles publiques ?   Mer 29 Jan - 17:11
Coucou !

Waouh ! Quel bonne idée d'avoir créé ce débat ! :thumbup:  
Je vois que certain ont déjà répondu ! Vous êtes rapide dis donc ! ^^

Comme le veux le principe d'un débat, je vais donc exposer mon opinion vis-à-vis du sujet :Wink:  
Je vais rejoindre Craziiw et Lupini : je préfère également l'école publique ! 

Bon, vous allez me dire "Oui mais, tu ne connais pas l'école privé". A cela, je suis d'accord avec vous mais j'ai eu l'occasion de lire diverses informations sur l'enseignement dans les établissements privés mais ai également des ami(e)s scolarisés dans le privé depuis le collège ! 
Bien que les enseignements reposent sur un programme commun car à la fin de chaque "étape" (collège/lycée) a lieu un examen identique pour n'importe quel élève, j'ai la sensation que les élèves scolarisés dans le privé avancent un peu plus dans le programme car ils perdent sûrement moins de temps en cours ? Ou alors, les profs n'ont pas la même pédagogie ? Aucun idée... En tout cas, c'est l'image que je me fais de l'enseignement privé. 

Après, ce que je n'apprécie absolument pas dans le privé, ce sont les locaux (oui, mon avis est centré sur le confort mais bon, à chacun ses préférences ^^).
Je fais peut-être une généralité mais tous les établissements privés de ma ville semblent venir tout droit de l'époque où les plus grandes classes sociales vivaient dans des châteaux ! 
Je n'aime donc pas l'aspect très vieillot des bâtiments et je n'ose même pas imaginer l'intérieur ! Pourquoi dépenser de l'argent afin de scolariser son enfant dans une structure qui pour la plupart du temps, est assez médiocre ? De plus, j'ai constaté avec ma demi-sœur qui était scolarisée dans une école primaire privée que les sorties pédagogiques se font très rares afin de garder le plus possible de l'argent ! Pas cool ça non plus ! Du coup, cela peut donc amener à croire que l'équipement concernant le matériel doit également être très limité... 

Je ne vais pas trop m'aventurer sur le sujet sensible de la religion car chacun est libre d'exercer ou non une religion mais je trouve personnellement le fait d'imposer des cours relatifs à la religion un peu poussé. 
Je veux dire par là que si un élève n'est absolument pas croyant mais est scolarisé dans un établissement privé, il sera obligé de "subir" des cours de religion ! Pas cool dans une république laïque ! Après, je ne suis pas contre l'enseignement de la religion mais disons que cela devrait être facultatif. 

Par ailleurs, il est vrai que le fait d'avoir créé école publique d'un côté et privée de l'autre favorise les différences sociales. 
Sur ce point, je rejoins Craziiw bien que le phénomène de la "discrimination envers les vêtements" est également présent dans les établissements publiques (surtout au collège !).

Voilà, je pense avoir fait le tour de mes pensées. 

Bonne fin d'après-midi à tous et à toute.

_________________
Si vous souhaitez me faire part d'une interrogation, remarque, suggestion et bien plus, n'hésitez surtout pas à me contacter par MAIL ou Message Privé
Pour les nouveaux membres :

AVANT DE POSTER, N'OUBLIEZ PAS DE CONSULTER LE
RÈGLEMENT DU FORUM ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdescollegiens.forumprod.com/
Craziiw
Nouveau
Nouveau

Messages : 17
Date d'inscription : 17/12/2013

MessageSujet: Re: Ecoles privées ou écoles publiques ?   Mer 29 Jan - 21:02
Salut tous les gens ! :Wink:

D'abord, merci pour votre participation active ! C'est très agréable d'avoir des personnes face à soit, si je puis dire, pour parler ! ^^

Je vais revenir à la charge après avoir lu toutes vos pensées sur ce sujet.
Je remercie aussi Kevin pour l'étalage de connaissances que tu nous as offert. Et bien sur merci à la gentille Lupini pour sa participation. Merci à toi aussi Admin, qui vient de poster un nouveau message.

Je reviens donc au vif du sujet : je veux revenir sur les dires de Kevin, quand tu nous apprends, enfin, nous précises qu'il existent différentes écoles publiques et privées. Tu nous apprends aussi qu'il y a des écoles privées juives ou encore laïques. C'est bien là pour moi un second côté déplorable de l'organisation de la possibilité à l'instruction en France. Pourquoi devrions-nous, au sein d'un même pays, d'un pays unis, tous ensemble, avoir différents lieux et moyens d'apprentissage ? enfin, c'est mon avis. Je pense que la différence entre écoles privées et publiques est déjà une différence considérable, si par de là nous rajoutons, des différences au sein même de chaque partie, nous divisons de plus en plus les jeunes français. Or, après je ne connais pas vos envies sociales pour la France, nous voulons que la France soit unie, peu importe nos niveaux sociaux, peu importe nos origines, nos futurs, passés, problèmes. Nous devrions être une unité, tous, ensemble. C'est ce que l'Ecole devrait faire, rassembler les Hommes.

Premièrement, quand je lis ce qui est dit, je suis d'accord sur certain point, le premier c'est qu'en effet l'Etat, l'Instruction Nationale, le Gouvernement ne sont là que pour nous manipuler, nous apprendre à rester dans des cases prédéfinies. C'est d'ailleurs, cette séparation des écoles qui en est la preuve première. Je suis d'accord, et je comprend le fait qu'on puisse dire que l'école privée et publique sont dans la même mouise au fond. Mais, je pense que s'il fallait soutenir l'une des deux, c'est la publique. Il est question par ailleurs d'écoles privées spécialisées comme les écoles traitants les cas d'autismes, ou encore les enfants plus doués que la moyenne. Il est dit ici, que parfois c'est l'impossibilité d'aller ailleurs qui force la rentrée en école privée. Mais ne pensez-vous pas, que c'est cet isolement qui renforce les différences. Je pense que nous avons tous nos lots de souffrances. Victimes ou encore agresseurs. Mais je pense qu'il n'est ni logique, ni bien que chacun d'entre nous, nous séparions et prenions une voie différente. L'union des différences forme une union plus forte. Je comprend pertinemment que certaines personnes atteintes de différentes maladies, si je puis dire, préféreraient se retrouver entre elles, loin des jugements. Mais c'est d'après moi la bonne chose à faire. Après, je peux comprendre les autres points de vues, bien sur. En même temps il est dit que c'est sortir de cette société, ce système de m*****  ! je comprend. Mais pour se sortir de ce système nous avons deux solutions. Se briser, se débrouiller chacun dans son coin comme on peut, avec des oubliés, des différences, des classes injustes et autres horreurs. Ou la seconde, se souder, ensemble, tous ! Et forcer le système a évolué ! Voilà c'est moi point de vue.

Dernièrement, je reste certain, et quelque avis me donnent encore plus envie de le penser, le privé reste une établissement aux discriminations plus élevés qu'en publique. Alors, c'est vrai, comme la soulevé Admin, les discriminations ont lieu partout, mais, et j'en reste persuadé, si nous parlons du publique à des élèves de privé, il s vous répéteront en masse que ce n'est que des cas-sociaux, des idiots, des pauvres ou encore des étrangers. Je suis franc, et je pense que ce que je dis n'est pas faux, les discriminations comme celles-ci existent vraiment ! Alors, j'en fais une généralité, généralité probablement plus juste que de dire que le publique est l'établissement des abrutis. C'est toutes ces critiques, ces discriminations, cette haine que ça engendre, ces larmes, ces douleurs ! C'est bien sur cela qui me révolte plus que tout ! Et c'est pour toutes ces raisons, plus celle qui me fait penser qu'en privé, nous ne sommes presque pas libre de nos pensées. Dans le publique, les gens se respectent plus ou moins, nous sommes un peu tous les mêmes ! Les professeurs sont là, sont des parents pour nous, du moins pour moi. Je suis, même si parfois je manque d'argument, quelqu'un d'entier, et mon point de vu se tourne vers le publique que je soutiens à cent pour cent ! :Wink:

C'est vrai que dans mon avis peut sembler légèrement anarchiste, légèrement tortueux ou encore extrémiste mais, c'est vraiment pour moi, c'est différences qui rongent notre monde, nos vies qui me répugne plus que tout et me met parfois un peu dans l'extrême. Mais vous me comprendrez. Merci.

Encore une fois ce n'est que mon avis et j'apprécie qu'il soit contredis, mais dans le respect et bien sur en ne donnant de leçon de vie à personne, sur quoi que ce soit. Dans la joie, quoi ! Smile

Bisous, à la prochaine !! ^^

_________________
John Lennon, un grand de ce monde a écrit : "Quand je suis allé à l'école, ils m'ont demandés ce que je voulais être quand je serai grand. J'ai répondu "heureux". Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question, j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kévin
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar
Médaille de bronze
Messages : 1119
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 14
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Ecoles privées ou écoles publiques ?   Jeu 30 Jan - 20:29
Je vais déjà répondre aux autres messages, car nous avons fait une sorte d'exposé collectif, puis je reviendrai tout seul sur ton dernier message (Craziiw) qui n'a pas été pris dans l'exposé (je crois)

Donc = je vais éditer plusieurs fois.



@Lupini a écrit:
il ne faut pas oublier qu'on paie pour aller à l'école privée. C'est pas vraiment ça le problème, après tout on fait aussi un peu ça pour le public

Heureusement que les lois disent que l'instruction doit être gratuite pour tous ...
Quoi que la loi dit aussi que les devoirs sont interdits à la maison, que la maltraitance sur les moins de 15 ans est punie de 20 ans de prison (cartables trop lourds) ou encore que la séquestration est punie de 7 ans de prison (heures de colle).

(Enfin là, c'est sur, c'est être un peu extrême de dire ça et ça amène encore un autre débat).

Quand je lis vos réponses, je pense que vous n'avez pas faux mais que ça reste limité au peu que vous connaissez (ou qu'on vous a raconté). Alors on s'imagine que toutes les écoles privées sont pareilles que les détails qui sont écrits dans ce sujet.
Mais il y a tellement de différences...

Citation :
Dans un des collèges privés de ma ville, les 6èmes ont leur propre cours de récré, leur propre bâtiment, leurs propre salle de classe, leur propre self...En gros il ne rencontrent jamais les autres élèves de l'établissement. C'est un "CM2 bis", ça n'aide pas du tout les futurs collégiens à "grandir dans leur tête". Tout ça pour faire plaisir à leurs parents, qu'ils se disent "le privé, c'est bien. Dans le public y'a plein de racailles, faut pas y aller".

C'est vrai que ça ne les aide pas à grandir dans leur tête mais est-ce que l'éducation classique les aide réellement ? Et même, l'attitude de certains parents, et encore plus globalement de toute la société, aide t-elle vraiment à grandir dans la tête ?
Ne soyons pas stupides, aveugles, la réponse est non. Encore un débat qui existe depuis des années et des années parmi les plus grands sociologues. Mais les différents gouvernements promettent de trouver des solutions malgré cela ... depuis des siècles Very Happy

C'est un collège spécifique. On peut critiquer sa méthode mais on peut se dire aussi que ça ne concerne qu'une seule classe dans un seul collège, que c'est leur problème, et que ce n'est qu'une année. Une année, c'est rien dans une vie.

Les parents encore une fois sont des aveugles et méritent des coups de pieds dans le derrière et des douches froides pour les réveiller (pas tous évidemment). Il y a du harcèlement aussi dans des écoles privées, et à l'inverse il y a des collèges publics qui sont mieux tenus. Ce n'est pas la différence public/privé qui change ce genre de problème mais simplement l'équipe éducative de chaque établissement et leur motivation (on se rappellera que les surveillants font partie de l'équipe éducative puisqu'ils sont directement sous les directives des CPE).

@Lupini a écrit:
Comme certains parents qui disent "Si t'as pas plus de 15 de moyenne, attention, je t'envoie dans le privé". Du genre, le privé c'est miraculeux, tout le monde est super-intelligent là-bas, tout à coup tu va devenir Einstein ! Nan, je suis désolée. C'est pas la faute du public si t'es bête. Au contraire, pour les profs du privé, la clef de tout c'est le par-coeur. Tu apprends ça, ça et ça par coeur. Et puis tu soulignes bien en rouge les titres en tu écris au crayon noir. C'est de l'apprentissage bête et méchant.

On est bien d'accord, c'est que que je disais.
Mais c'est à ces parents qu'il faut expliquer ça. Après s'ils ne veulent pas comprendre... Qu'ils restent dans leur majorité absolue d'ignorants. Les moutons qui bêlent n'ont jamais empêché le loup de gambader. Les vaches ruminent mais le train circule quand même.  :lolgif:

Citation :
pour les profs du privé, la clef de tout c'est le par-coeur. Tu apprends ça, ça et ça par coeur. Et puis tu soulignes bien en rouge les titres en tu écris au crayon noir. C'est de l'apprentissage bête et méchant.

Pas partout. C'est pas une question de privé/public, chaque prof a sa propre pédagogie. C'est une vue d'esprit globale mais ça ne représente pas toutes les écoles privées.



Citation :
Si j'étais dans le privé, peut-être que je trouverais aussi autant de problèmes au public

Ce qu'on peut reprocher au "public", c'est les classes surchargées, ceux qui ont des difficultés sont laissés à l'écart, un programme allégé et faux (dans l'histoire par exemple, parce que ce n'est pas politiquement correct, il y a la pression de certains groupes) (encore une histoire de religion, on peut parler de la Shoah et des camps de concentration mais pas de certains autres génocides, ni d'autres vérités présentes ou du futur proche).
Toujours pareil, une histoire de moule, Louve a souligné que ceux qui ne sont pas dans le moule ne sont pas considérés comme normaux, et doivent être suivis par la psychiatrie.
Mais dans ce cas là, public et privé, c'est la même chose, encore une fois.
Il faut voir les choses plus largement que ça... A part les différences que vous avez écrites, est-ce qu'il y a vraiment une différence dans le fond ?


Admin a écrit:
j'ai la sensation que les élèves scolarisés dans le privé avancent un peu plus dans le programme car ils perdent sûrement moins de temps en cours ? Ou alors, les profs n'ont pas la même pédagogie ? Aucun idée... En tout cas, c'est l'image que je me fais de l'enseignement privé.

Encore une fois, ça dépend du type d'écoles privées.
J'ai l'impression que vous vous arrêtez tous à la vision des écoles privées classiques. Je ne parle pas de mon école privée vraiment hors normes (donc hors sujet) mais d'autres écoles privées qui sont différentes, et qui ne sont pas aussi stéréotypés que ce qui est écrit jusqu'à maintenant.

Bien faire la différence entre école privée sous contrat et école privée hors contrat pour commencer. Les "sous contrat" doivent suivrent le même programme scolaire. La différence c'est seulement que les élèves sont plus suivis, moins de classes surchargées, et c'est vrai, le fait que les parents paient cher et attendent des résultats en échange de ces sacrifices.

Les "hors contrat" peuvent faire ce qu'elles veulent comme enseignement. Là dedans il y en a de très efficaces, et d'autres qui sont plus sectaires.

L'enseignement privé, c'est plutôt que les élèves sont plus "tenus", plus "encadrés", mieux "suivis", etc. DANS LA THÉORIE (plus ou moins).

Attention, je ne dis pas que le privé est mieux que le public... VOS écoles privées et VOS écoles publiques, pour nous c'est la même chose, faux débat peut-être car finalement ça reste dans le système, et c'est simplement une question de choix des parents (à tort ou à raison) et de moyens financiers.
Ça peut être aussi une "solution" (bien faire gaffe aux guillemets !) pour certains parents qui ont été "lésés" par le précédent établissement (public) soit par le laxisme ou l'absentéisme des profs soit par trop de problèmes subis par leurs enfants.

Et là, on va parler d'un choix. Chacun est libre de faire comme il pense que c'est le mieux, et l'école ce n'est pas toute une vie, il n'y a pas tellement de différence ni de mise à l'écart une fois qu'on est sorti des études.

Admin a écrit:
ce que je n'apprécie absolument pas dans le privé, ce sont les locaux (oui, mon avis est centré sur le confort mais bon, à chacun ses préférences ^^).
Je fais peut-être une généralité mais tous les établissements privés de ma ville semblent venir tout droit de l'époque où les plus grandes classes sociales vivaient dans des châteaux !
Je n'aime donc pas l'aspect très vieillot des bâtiments et je n'ose même pas imaginer l'intérieur ! Pourquoi dépenser de l'argent afin de scolariser son enfant dans une structure qui pour la plupart du temps, est assez médiocre ?
Oui tu fais une généralité, car il y a aussi des établissements publics vétustes, comme il y a des établissements privés plus modernes. Et puis ce n'est pas le contenant qui compte mais le contenu : il vaut mieux boire du champagne dans un gobelet en plastique que du pipi de cheval dans une coupe en cristal. XD
Ta ville ne représente pas toutes les villes de France - en plus on reste "limités" à la France mais on pourrait aussi en discuter au point de vue européen (puisque la France n'est plus rien depuis Sarkozy, afin que le continent essaie d'être "au niveau" des Etats-Unis et des autres super puissances.

Admin a écrit:

De plus, j'ai constaté avec ma demi-sœur qui était scolarisée dans une école primaire privée que les sorties pédagogiques se font très rares afin de garder le plus possible de l'argent ! Pas cool ça non plus ! Du coup, cela peut donc amener à croire que l'équipement concernant le matériel doit également être très limité...

Question de budget et pour les écoles privées sous contrat, de subventions. Là encore chaque école est différente et il ne faut pas généraliser. On peut aussi critiquer le public qui ne fait pas tant que ça des sorties pédagogiques, en tous cas "faibles", même remarque pour les équipements.


Admin a écrit:

Je ne vais pas trop m'aventurer sur le sujet sensible de la religion car chacun est libre d'exercer ou non une religion mais je trouve personnellement le fait d'imposer des cours relatifs à la religion un peu poussé.
Je veux dire par là que si un élève n'est absolument pas croyant mais est scolarisé dans un établissement privé, il sera obligé de "subir" des cours de religion ! Pas cool dans une république laïque ! Après, je ne suis pas contre l'enseignement de la religion mais disons que cela devrait être facultatif.
Dans la loi, chacun devrait être libre de sa religion. Mais elle est souvent imposée par les parents. On en reparlera dans le journal, ça fait partie des sujets prévus :Wink: Il y a aussi des ados dans le "public" qui subissent cette pression à la maison.
Et puis tous les établissements privés ne sont pas religieux, un grand nombre sont laïques, Google est votre ami...

On en revient toujours au même point : si vous n'arrivez pas à imposer votre volonté sous prétexte que vous êtes trop jeunes, tant pis pour vous, mais gare à la casse si un jour il y a une révolte. Les moutons découvriront alors le sens du mot apocalypse.

Ce qui n'empêche pas d'étudier LES religions. Ça s'appelle de la théologie et sciences des religions, on doute fort que vous étudiez ça, école privée ou école publique...



Admin a écrit:

Par ailleurs, il est vrai que le fait d'avoir créé école publique d'un côté et privée de l'autre favorise les différences sociales.
Sur ce point, je rejoins Craziiw bien que le phénomène de la "discrimination envers les vêtements" est également présent dans les établissements publiques (surtout au collège !).

Les différences sociales dépassent largement les établissements scolaires. Encore ce matin à France Info : "Les pauvres sont encore plus pauvres, et les plus riches de la planète, 1% de la population mondiale, ont augmenté leur richesse de 50% dans les 3 ou 4 dernières années".
Les exemples de cette différence sociale sont partout.



------------

Préparé dans l'école privée, par Kévin et ses amis inscrits en partie sur m.exprtoi, c'est donc plus une réponse collective qu'une réponse individuelle.

------------

_________________
  ___________       °|°  study ___________    ✔ ___________      °|° clown     _________      °|°  king   ___________   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mome.exprimetoi.net
Lupini
Modérateur
Modérateur
avatar
Messages : 1029
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 17

MessageSujet: Re: Ecoles privées ou écoles publiques ?   Jeu 30 Jan - 21:29
Oui !
En effet, comme je l'ai dit au début de mon message, c'est peut-être juste des idées que je me fait. Si ça se trouve elles sont complètement erronées :Wink:
Faire changer les mentalités, c'est pas facile ! Mais bon on fait ce qu'on peut. On est tous bourrés de préjugés sans même s'en rendre compte.
Bon, après comme tu dit tous dépend aussi de chaque écoles individuellement. Quand je vois des fois des histoires qui se passent dans mon collège je me dis que y'a vraiment des vrais racailles, mais en même temps en primaire où j'étais aussi dans le public j'étais dans une classe hyper calme, avec des élèves sages et on avançait très vite.
Encore une fois, pour l'histoire du surchargement, tout dépend dans quelle école tu es. Je sais que dans l'autre collège privé de ma ville, ils sont à peu près 30 par classes alors que nous ne sommes qu'une vingtaine. Mais c'est sans doute différent à d'autres endroits.

_________________
Albert Einstein a écrit:
La théorie c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique: Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi ! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kévin
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar
Médaille de bronze
Messages : 1119
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 14
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Ecoles privées ou écoles publiques ?   Jeu 30 Jan - 22:08
[s:td4hof3c]Très cool, ça m'a déconnecté le temps de répondre. Heureusement que j'ai copié avant...
[/s:td4hof3c]


Bon, ok, c'est parti pour une nuit blanche


Lupini, ton message est "passé" entre temps, je n'y réponds pas = la réponse est dans ta signature Smile


------------------------------------------------------------------


@Craziiw a écrit:


Je reviens donc au vif du sujet : je veux revenir sur les dires de Kevin, quand tu nous apprends, enfin, nous précises qu'il existent différentes écoles publiques et privées. Tu nous apprends aussi qu'il y a des écoles privées juives ou encore laïques. C'est bien là pour moi un second côté déplorable de l'organisation de la possibilité à l'instruction en France. Pourquoi devrions-nous, au sein d'un même pays, d'un pays unis, tous ensemble, avoir différents lieux et moyens d'apprentissage ? enfin, c'est mon avis. Je pense que la différence entre écoles privées et publiques est déjà une différence considérable, si par de là nous rajoutons, des différences au sein même de chaque partie, nous divisons de plus en plus les jeunes français. Or, après je ne connais pas vos envies sociales pour la France, nous voulons que la France soit unie, peu importe nos niveaux sociaux, peu importe nos origines, nos futurs, passés, problèmes. Nous devrions être une unité, tous, ensemble. C'est ce que l'Ecole devrait faire, rassembler les Hommes.

Tout ça n'a rien à voir avec l'unité du pays. Plus largement, la richesse d'un pays, ce sont les différences. Si tout le monde fait pareil, pense pareil, il n'y a plus cette richesse culturelle, il n'y a plus de chose.
Ça s'appelle la mondialisation. Et dans la mondialisation, quand tu mélange le blanc avec le noir, il n'y a plus de blanc ni de noir, seulement du gris. Et c'est bien ça que veulent ceux qui nous gouvernent.

Les écoles juives, par exemple, ne sont pas un choix de l'Etat, mais d'une communauté religieuse. Or, qu'est ce que ça peut faire à l'ensemble de la population s'ils décident de se séparer le temps des études ? Est-ce que ça change quelque chose plus tard, dans la rue ? Non. Les juifs, les arabes et les autres marchent sur les mêmes trottoirs, cohabitent.

Pourquoi donner à tout le monde exactement la même éducation si ça ne convient pas à tout le monde ? Je vois ça plus comme une liberté de choix, ce n'est pas parce que X aime les pizzas que Y doit manger des pizzas s'il préfère les sushis.

Bien sur que nous voulons que la France soit unie, mais cette (ces) différence(s) n'existent plus quand on quitte la scolarité. Et franchement, ce ne sont pas les collégiens et les lycéens qui bâtissent la France. Un employé ou un cadre supérieur ou un chômeur reste le même, qu'il ait eu une éducation dans le privé ou le public.

L'Ecole n'est pas là pour "unifier" les gens (à la base en tous cas), mais pour leur apporter un savoir, des connaissances. Avant c'était aussi pour renforcer l'éducation car les parents travaillaient, d'où le nom éducation nationale.
Je peux aussi argumenter qu'il faut penser à autre chose que l'école, il n'y a pas que l'école dans la vie, moi j'ai aussi des amis qui sont dans le public, la différence n'existe pas.

Pour le reste je suis d'accord, car c'est évident.

@Craziiw a écrit:

Premièrement, quand je lis ce qui est dit, je suis d'accord sur certain point, le premier c'est qu'en effet l'Etat, l'Instruction Nationale, le Gouvernement ne sont là que pour nous manipuler, nous apprendre à rester dans des cases prédéfinies. C'est d'ailleurs, cette séparation des écoles qui en est la preuve première.

Faux. Ce n'est pas le gouvernement ou l'état qui sont à l'origine de la création des écoles privées.


@Craziiw a écrit:

Je suis d'accord, et je comprend le fait qu'on puisse dire que l'école privée et publique sont dans la même mouise au fond.
Même pas. C'est l'humain, la planète toute entière, qui est dans la mouise. L'éducation n'est juste qu'un reflet de cette dégringolade.

@Craziiw a écrit:

Mais, je pense que s'il fallait soutenir l'une des deux, c'est la publique.
Mais que tu soutiennes l'une ou l'autre, ça ne changera rien. Il y aura toujours une école publique, et il y aura toujours des gens qui ont envie de se démarquer, ou de ne pas suivre cet enseignement, pour une raison ou pour une autre.
Parfois c'est une raison sans préférence de genre, par exemple ne pas trouver un autre établissement public dans le secteur, et s'orienter vers le privé "pour essayer". Parfois - souvent - c'est parce que le public n'offre pas la qualité que veut tel ou tel parent (les différentes disciplines, trop d'élèves dans la classe, profs toujours absents, problèmes relationnels.... il peut y avoir des dizaines de réflexions, tous les parents sont différents).

@Craziiw a écrit:

Il est question par ailleurs d'écoles privées spécialisées comme les écoles traitants les cas d'autismes, ou encore les enfants plus doués que la moyenne. Il est dit ici, que parfois c'est l'impossibilité d'aller ailleurs qui force la rentrée en école privée. Mais ne pensez-vous pas, que c'est cet isolement qui renforce les différences.

peut-être, mais dans le cas de l'autisme, si ce genre d'écoles a été créé, c'est parce que l'éducation nationale n'offrait pas la pédagodie adaptée à ce problème médical, manque de formation de personnel, locaux inadaptés, etc. C'est donc pas une question de choix, mais de manque de choix, pour en savoir plus, se référer à l'histoire entre passé proche et présent. Il y a encore plein d'établissements qui ne sont pas adaptés à ces cas particuliers. C'est même un débat de société et l'éduc nationale cherche à remédier à ça.

Alors oui, parfois cet isolement renforce les différences, mais d'abord, pas toujours, il y a des tas de nuances et la frontière n'est pas si nette que ça, et ensuite, à qui la faute ? Certainement pas à nous qui n'avons rien demandé et qui subissons (nous, ça comprend aussi nos parents et grands-parents).

@Craziiw a écrit:

Je pense que nous avons tous nos lots de souffrances. Victimes ou encore agresseurs. Mais je pense qu'il n'est ni logique, ni bien que chacun d'entre nous, nous séparions et prenions une voie différente. L'union des différences forme une union plus forte. Je comprend pertinemment que certaines personnes atteintes de différentes maladies, si je puis dire, préféreraient se retrouver entre elles, loin des jugements. Mais c'est d'après moi la bonne chose à faire. Après, je peux comprendre les autres points de vues, bien sur. En même temps il est dit que c'est sortir de cette société, ce système de m***** ! je comprend. Mais pour se sortir de ce système nous avons deux solutions. Se briser, se débrouiller chacun dans son coin comme on peut, avec des oubliés, des différences, des classes injustes et autres horreurs. Ou la seconde, se souder, ensemble, tous ! Et forcer le système a évolué ! Voilà c'est moi point de vue.

C'est le point de vue de beaucoup de gens, mais ces gens ne sont pas prêt à se révolter. Et pour se révolter, il ne suffit pas de vouloir, il faut aussi être formé. Et se soulever tous ensemble. Impossible. Qui d'entre vous suit une voie guerrière ? Aucun.

Tu dis qu'il n'est pas logique que chacun de nous prenne une voie différente. Si je pousse ton jugement, alors il ne devrait pas y avoir différents bacs, différentes filières professionnelles, on devrait tous passe le même bac général.
Alors ?

@Craziiw a écrit:

Dernièrement, je reste certain, et quelque avis me donnent encore plus envie de le penser, le privé reste une établissement aux discriminations plus élevés qu'en publique. Alors, c'est vrai, comme la soulevé Admin, les discriminations ont lieu partout, mais, et j'en reste persuadé, si nous parlons du publique à des élèves de privé, il s vous répéteront en masse que ce n'est que des cas-sociaux, des idiots, des pauvres ou encore des étrangers. Je suis franc, et je pense que ce que je dis n'est pas faux, les discriminations comme celles-ci existent vraiment ! Alors, j'en fais une généralité, généralité probablement plus juste que de dire que le publique est l'établissement des abrutis. C'est toutes ces critiques, ces discriminations, cette haine que ça engendre, ces larmes, ces douleurs ! C'est bien sur cela qui me révolte plus que tout ! Et c'est pour toutes ces raisons, plus celle qui me fait penser qu'en privé, nous ne sommes presque pas libre de nos pensées. Dans le publique, les gens se respectent plus ou moins, nous sommes un peu tous les mêmes ! Les professeurs sont là, sont des parents pour nous, du moins pour moi. Je suis, même si parfois je manque d'argument, quelqu'un d'entier, et mon point de vu se tourne vers le publique que je soutiens à cent pour cent ! :Wink:

Ton jugement est trop extrême. Il n'y a pas plus d'idiots ou de cas sociaux ou autres dans le public que dans le privé, simplement l'enseignement, la méthode d'enseignement peut être différente. J'ai bien écrit peut (être).
Qu'il y ait des discriminations, cette "mise à l'écart" n'est pas valable dans tous les établissements privés, il faut comparer plusieurs établissements, même plusieurs catégories d'établissements privés, et ne pas s'arrêter à quelques cas de figure. Cette différence est moins flagrante je pense de nos jours, et ce qu'on entend qui est un peu faux (parfois) est plus basé sur des récits d'une époque qui a changé.

Si c'est mon avis qui te laisse croire à des discriminations, dis toi que si c'était vraiment ce qu'on pensait, on ne consacrerait pas nos vies à essayer de faire dans l'humanitaire et le social, la protection des autres, et je me moquerais bien de ce sujet où je réponds alors que j'ai même pas encore mangé et que j'ai plein de choses à faire.
Il faut comprendre qu'on ne prend pas les autres pour des idiots mais qu'on vous met en garde contre le système qui veut tous nous assassiner et nous rendre de plus en plus idiots.
Rien à voir avec public ou privé, et si moi ou mes proches on préfère cette école spéciale, ce n'est pas par vanité, mais simplement parce qu'elle nous donne plus de choses que l'enseignement normal (des connaissances plus diversifiées, plus larges). Le côté précocité avec ses semblants de discrimination serait même hors propos. C'est un choix, une liberté, rien à voir avec une mise à l'écart en tous cas.



@Craziiw a écrit:

C'est vrai que dans mon avis peut sembler légèrement anarchiste, légèrement tortueux ou encore extrémiste mais, c'est vraiment pour moi, c'est différences qui rongent notre monde, nos vies qui me répugne plus que tout et me met parfois un peu dans l'extrême. Mais vous me comprendrez. Merci.

Ton avis n'est pas du tout anarchiste ni extrémiste. Tu penses comme beaucoup de gens. Anarchiste, c'est refuser tout (donc, ne plus aller à l'école du tout). Extrémiste, c'est refuser ce système au point de prendre les armes.
Mais tu vois trop ce petit débat école privée/école publique comme une véritable différence qui serait un réel danger pour le monde entier. Or comme je l'ai écrit, une fois qu'on est sorti de la scolarité, ça ne se voit pas sur le front, et franchement ça ne fais pas tellement de différence pour une carrière. Beaucoup de gens avec des hauts diplômes ne trouvent pas de travail, des gens sans diplômes arrivent à se débrouiller (si on prend que cette facette des études).
Et comme je l'ai écrit, il n'y a pas que l'école dans la vie. Le reste est une question de choix de chacun, et les discriminations peuvent exister dans le public comme elles peuvent être insignifiantes dans le privé.



La véritable solution serait une école publique plus riche dans ses enseignements, un intérêt plus poussé dans les activités extra-scolaires, moins de classes surchargées, une meilleure éducation pour stopper les harcèlements et cet esprit de compétition, et d'autres choses.

Je continuerai d'en discuter aussi avec des sociologues, des philosophes, des maîtres de sciences sociales, mais dans ces réponses il y a déjà un morceau de résumé de ce qu'ils pensent.

Il y a quand même deux choses qui sont sures : rien ni personne n'est parfait dans ce monde ; et il y a des avantages et des inconvénients dans tous les choix.
Au niveau ésotérique, il ne peut pas y avoir de Yang sans qu'il y ait de Yin, donc il ne peut pas y avoir de positif s'il n'y a pas de négatif pour équilibrer les forces naturelles de toute chose dans l'univers.

_________________
  ___________       °|°  study ___________    ✔ ___________      °|° clown     _________      °|°  king   ___________   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mome.exprimetoi.net
1XMisterX1
Fondateur
Fondateur
avatar
Messages : 3110
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 19
Localisation : Jamais très loin ! ^_^

MessageSujet: Re: Ecoles privées ou écoles publiques ?   Dim 2 Fév - 14:34
Coucou, 

Bon, me voilà enfin afin de répondre Smile  
Je suis très impressionné par la complexité de ta réponse Kévin ! :-o  
C'est très argumenté, complet : digne d'une dissertation de français !
Franchement, bravo à toi et à tous tes camarades :clap:  
C'est intéressant de confronter tous ses points de vu Smile  

Bien entendu, j'ai lu l'intégralité des messages, je suis assez d'accord sur beaucoup de point d'ailleurs Smile  
Je ne vais pas épiloguer sur tout car je vais manquer de temps et cela ne serait que de répéter ce qui a été dis donc je vais me contenter de répondre aux passages me concernant :Wink:  
[hr:lu1y4iqq]


Citation :
Oui tu fais une généralité, car il y a aussi des établissements publics vétustes, comme il y a des établissements privés plus modernes. Et puis ce n'est pas le contenant qui compte mais le contenu : il vaut mieux boire du champagne dans un gobelet en plastique que du pipi de cheval dans une coupe en cristal. XD
Ta ville ne représente pas toutes les villes de France - en plus on reste "limités" à la France mais on pourrait aussi en discuter au point de vue européen (puisque la France n'est plus rien depuis Sarkozy, afin que le continent essaie d'être "au niveau" des Etats-Unis et des autres super puissances.

Oui, tu as raison, je pense que je n'ai pas trop réfléchis en disant cela ! :crazy:  
Comme tu dis, le plus important est le contenu (donc la transmission du savoir en grande partie) mais bon, c'est bien plus agréable de travailler dans une structure sympathique non ? Very Happy  
En tout cas, il est vrai que ma fixation sur l'aspect des établissements est un peu spéciale ^^ 


Citation :
Question de budget et pour les écoles privées sous contrat, de subventions. Là encore chaque école est différente et il ne faut pas généraliser. On peut aussi critiquer le public qui ne fait pas tant que ça des sorties pédagogiques, en tous cas "faibles", même remarque pour les équipements.

Oui, tout est question de budget... Pas simple quand on sait que plus les années passent et plus les subventions baissent :-?  (Source : CA de mon collège).
C'est vrai que bien qu'il y est quelques sorties de temps en temps, cela reste assez rare... 
Pour les équipements, c'est vrai que les établissements sont assez économes surtout concernant l'informatique Rolling Eyes


Citation :
Dans la loi, chacun devrait être libre de sa religion. Mais elle est souvent imposée par les parents. On en reparlera dans le journal, ça fait partie des sujets prévus :Wink: Il y a aussi des ados dans le "public" qui subissent cette pression à la maison.
Et puis tous les établissements privés ne sont pas religieux, un grand nombre sont laïques, Google est votre ami...

C'est bien vrai ça ! Les enfants sont souvent influencés par leurs parents et je trouve cela dommage personnellement :-?  OK pour les sujets du journal :Wink:  Tu penses à tout dis donc ! ^^


Citation :
On en revient toujours au même point : si vous n'arrivez pas à imposer votre volonté sous prétexte que vous êtes trop jeunes, tant pis pour vous, mais gare à la casse si un jour il y a une révolte. Les moutons découvriront alors le sens du mot apocalypse. 


Je suis à 100% d'accord avec ta phrase !
Tant que nous ne disons rien, tout va bien mais à partir du moment où l'on commence à dire les choses qui ne vont pas : tout va mal !


Citation :
Ce qui n'empêche pas d'étudier LES religions. Ça s'appelle de la théologie et sciences des religions, on doute fort que vous étudiez ça, école privée ou école publique...

Oui, après pour ceux et celles qui veulent, l'étude des religions peut s'avérer agréable mais j'insiste sur le fait que cela doit rester un souhait de l'élève !

Citation :
Préparé dans l'école privée, par Kévin et ses amis inscrits en partie sur m.exprtoi, c'est donc plus une réponse collective qu'une réponse individuelle.
Merci à tous et à toute pour votre exposé très complet ! Smile  
J'apprécie votre investissement pour le forum :thumbup:

_________________
Si vous souhaitez me faire part d'une interrogation, remarque, suggestion et bien plus, n'hésitez surtout pas à me contacter par MAIL ou Message Privé
Pour les nouveaux membres :

AVANT DE POSTER, N'OUBLIEZ PAS DE CONSULTER LE
RÈGLEMENT DU FORUM ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdescollegiens.forumprod.com/
Kévin
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar
Médaille de bronze
Messages : 1119
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 14
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Ecoles privées ou écoles publiques ?   Dim 2 Fév - 15:17
Admin a écrit:
Coucou, 

Bon, me voilà enfin afin de répondre Smile  
Je suis très impressionné par la complexité de ta réponse Kévin ! :-o  
C'est très argumenté, complet : digne d'une dissertation de français !
Franchement, bravo à toi et à tous tes camarades :clap:  
C'est intéressant de confronter tous ses points de vue   Smile  

Je suis doué en français (toujours vers 19 ou 20/20) et on a pris le temps de réfléchir et de changer les mots sur un brouillon ^^.

Citation :

Comme tu dis, le plus important est le contenu (donc la transmission du savoir en grande partie) mais bon, c'est bien plus agréable de travailler dans une structure sympathique non ? Very Happy  
C'est sur ! 
Citation :

Oui, tout est question de budget... Pas simple quand on sait que plus les années passent et plus les subventions baissent :-?  (Source : CA de mon collège).
... et les actualités en général [img=15x17:19jixba1]http://img.forumprod.com/img/paks/smilies/phpbb3/icon_shh.gif[/img:19jixba1]
C'est la crise, mais Fromage Hollande trouve quand même 17 millions d'euros pour le Ezbollah sans compter les trafics d'armes et le reste. Le budget c'est d'abord la défense, la sécurité intérieure (nous surveiller) et l'Elysée et ensuite l'éducation nationale... (ce qui inclut les écoles publiques et les écoles privées sous contrat puisque le privé fonctionne grâce aux subventions).


Citation :
C'est bien vrai ça ! Les enfants sont souvent influencés par leurs parents et je trouve cela dommage personnellement :-?  OK pour les sujets du journal :Wink:  Tu penses à tout dis donc ! ^^

Le journal est censé raconter aussi ce qu'on écrit sur le forum, alors je profite des sujets pour trouver des idées. [img=15x17:19jixba1]http://img.forumprod.com/img/paks/smilies/phpbb3/icon_e_smile.gif[/img:19jixba1]



Citation :

Citation :
Ce qui n'empêche pas d'étudier LES religions. Ça s'appelle de la théologie et sciences des religions, on doute fort que vous étudiez ça, école privée ou école publique...

Oui, après pour ceux et celles qui veulent, l'étude des religions peut s'avérer agréable mais j'insiste sur le fait que cela doit rester un souhait de l'élève !

Évidemment. Pour nous c'est plutôt une option si je peux dire, plutôt comme une partie de l'histoire du monde et parfois de la mythologie, ou l'étude des civilisations. On peut connaître sans forcément adhérer, c'est simplement de la connaissance. Ça permet aussi de faire de la géopolitique, et d'apprendre aussi des trucs sur les anciennes religions. Bien sur normalement c'est au programme des universités, mais bon comme ça c'est déjà fait. ^^



Citation :
Merci à tous et à toute pour votre exposé très complet ! Smile  
J'apprécie votre investissement pour le forum :thumbup:

Ça nous fait faire un exercice de réflexion et d'écriture, on y gagne aussi. Même les profs sont contents, sans regarder vraiment le résultat ils voient qu'on se concentre sur un débat et sur des sujets de société et qu'on travaille dessus (en tout petit groupe).

[img=15x17:19jixba1]http://img.forumprod.com/img/paks/smilies/phpbb3/icon_e_smile.gif[/img:19jixba1]
[hr:19jixba1]
Spoiler:
 
Citation :

Citation :
Craziiw a écrit:Il est question par ailleurs d'écoles privées spécialisées comme les écoles traitants les cas d'autismes, ou encore les enfants plus doués que la moyenne. Il est dit ici, que parfois c'est l'impossibilité d'aller ailleurs qui force la rentrée en école privée. Mais ne pensez-vous pas, que c'est cet isolement qui renforce les différences.


peut-être, mais dans le cas de l'autisme, si ce genre d'écoles a été créé, c'est parce que l'éducation nationale n'offrait pas la pédagodie adaptée à ce problème médical, manque de formation de personnel, locaux inadaptés, etc. C'est donc pas une question de choix, mais de manque de choix, pour en savoir plus, se référer à l'histoire entre passé proche et présent. Il y a encore plein d'établissements qui ne sont pas adaptés à ces cas particuliers. C'est même un débat de société et l'éduc nationale cherche à remédier à ça.



Les enquêtes du 20h (TF1) vidéo, cliquer

[url=Handicap : des enfants privés de scolarité, faute d'établissements adaptés][/url]
3min 33s
Chaque année, plus de 15.000 enfants lourdement handicapés sont privés de scolarité, faute de place dans des établissements adaptés. Or, la loi prévoit en principe le droit à l'éducation pour tous. Certains sont donc contrait de s'exiler à l'étranger.



Par exemple

_________________
  ___________       °|°  study ___________    ✔ ___________      °|° clown     _________      °|°  king   ___________   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mome.exprimetoi.net
1XMisterX1
Fondateur
Fondateur
avatar
Messages : 3110
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 19
Localisation : Jamais très loin ! ^_^

MessageSujet: Re: Ecoles privées ou écoles publiques ?   Dim 2 Fév - 16:44
Citation :
Je suis doué en français (toujours vers 19 ou 20/20) et on a pris le temps de réfléchir et de changer les mots sur un brouillon ^^.
Eh bien cela ne m'étonne absolument pas quand je vois tous les messages que tu as postés sur le forum :Wink:  


Citation :
... et les actualités en général
C'est la crise, mais Fromage Hollande trouve quand même 17 millions d'euros pour le Ezbollah sans compter les trafics d'armes et le reste. Le budget c'est d'abord la défense, la sécurité intérieure (nous surveiller) et l'Elysée et ensuite l'éducation nationale... (ce qui inclut les écoles publiques et les écoles privées sous contrat puisque le privé fonctionne grâce aux subventions).

Sympa le surnom Laughing  
Eh oui... Le gouvernement parle de faire des économies mais si faire des économies revient à dépenser de l'argent pour d'autres pays, c'est pas joli-joli ! 


Citation :
Le journal est censé raconter aussi ce qu'on écrit sur le forum, alors je profite des sujets pour trouver des idées.

En effet ! Smile  
C'est une bonne idée de s'inspirer des différentes discussions :Wink:  


Citation :
Évidemment. Pour nous c'est plutôt une option si je peux dire, plutôt comme une partie de l'histoire du monde et parfois de la mythologie, ou l'étude des civilisations. On peut connaître sans forcément adhérer, c'est simplement de la connaissance. Ça permet aussi de faire de la géopolitique, et d'apprendre aussi des trucs sur les anciennes religions. Bien sur normalement c'est au programme des universités, mais bon comme ça c'est déjà fait. ^^

Oui, c'est vrai que vu comme ça, c'est assez utile d'apprendre quelques notions Smile  


Citation :
Ça nous fait faire un exercice de réflexion et d'écriture, on y gagne aussi. Même les profs sont contents, sans regarder vraiment le résultat ils voient qu'on se concentre sur un débat et sur des sujets de société et qu'on travaille dessus (en tout petit groupe).

Tant mieux si tout le monde est content alors ! Very Happy
Tes profs doivent être assez sympa pour vous laissez travailler sur un sujet pour un forum ! ^^

_________________
Si vous souhaitez me faire part d'une interrogation, remarque, suggestion et bien plus, n'hésitez surtout pas à me contacter par MAIL ou Message Privé
Pour les nouveaux membres :

AVANT DE POSTER, N'OUBLIEZ PAS DE CONSULTER LE
RÈGLEMENT DU FORUM ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdescollegiens.forumprod.com/
Kévin
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar
Médaille de bronze
Messages : 1119
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 14
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Ecoles privées ou écoles publiques ?   Dim 2 Fév - 21:45
Citation :
Sympa le surnom Laughing
Eh oui... Le gouvernement parle de faire des économies mais si faire des économies revient à dépenser de l'argent pour d'autres pays, c'est pas joli-joli !

Le surnom vient d'un membre sur momexp. C'est pas moi qui ait eu l'idée

Quand c'est les fêtes à l'Elysée, c'est pas vraiment des économies. Mais il y a plein de gaspillages pour d'autres choses... avec notre argent, pas le leur [img=15x17:2legpye9]http://img.forumprod.com/img/paks/smilies/phpbb3/icon_wtf.gif[/img:2legpye9]




Citation :
Tes profs doivent être assez sympa pour vous laissez travailler sur un sujet pour un forum ! ^^

Tant que c'est "constructif" comme ils disent, ça passe. C'est vrai qu'on est assez libres mais on doit rester studieux quand même. Le principe c'est pas d'apprendre bêtement [s:2legpye9]des conneries[/s:2legpye9], mais de devenir autonomes et débrouillards.

_________________
  ___________       °|°  study ___________    ✔ ___________      °|° clown     _________      °|°  king   ___________   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mome.exprimetoi.net
1XMisterX1
Fondateur
Fondateur
avatar
Messages : 3110
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 19
Localisation : Jamais très loin ! ^_^

MessageSujet: Re: Ecoles privées ou écoles publiques ?   Dim 2 Fév - 21:54
Citation :
Le surnom vient d'un membre sur momexp. C'est pas moi qui ait eu l'idée

Quand c'est les fêtes à l'Elysée, c'est pas vraiment des économies. Mais il y a plein de gaspillages pour d'autres choses... avec notre argent, pas le leur [img=15x17:352535ya]http://img.forumprod.com/img/paks/smilies/phpbb3/icon_wtf.gif[/img:352535ya]

Ah OK :Wink:  

Oui, je suis bien d'accord avec toi... C'est assez révoltant d'ailleurs ! Evil or Very Mad  

Citation :
Tant que c'est "constructif" comme ils disent, ça passe. C'est vrai qu'on est assez libres mais on doit rester studieux quand même. Le principe c'est pas d'apprendre bêtement des conneries, mais de devenir autonomes et débrouillards.

Eh bien tant mieux alors ! Smile  
Oui, comme tu dis, le principe est de devenir autonome et débrouillards afin d'être prêt à affronter la vie ! ^^

_________________
Si vous souhaitez me faire part d'une interrogation, remarque, suggestion et bien plus, n'hésitez surtout pas à me contacter par MAIL ou Message Privé
Pour les nouveaux membres :

AVANT DE POSTER, N'OUBLIEZ PAS DE CONSULTER LE
RÈGLEMENT DU FORUM ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdescollegiens.forumprod.com/
Médaille d'or
Messages : 335
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 14
Localisation : Dans un bouquin

MessageSujet: Re: Ecoles privées ou écoles publiques ?   Jeu 13 Fév - 19:21
Coucou !
Je trouve moi aussi que ce débat est hyper-intéressant !
Personnellement, je n'ai connu que l'école publique. J'ai néanmoins côtoyé des élèves d'écoles et collèges privés qui m'assuraient que les écoles privées et les collèges privés offraient un enseignement bien meilleur que les écoles et collèges publiques. Je ne contredis pas ces avis car, comme je l'ai dit plus haut, je n'ai jamais suivi l'enseignement de ces écoles ! Je reste pourtant dubitative sur l'avis de cet ami, car je sais bien qu'il n'a jamais mis un pied dans une école publique !

Je ne sais pas si l'enseignement des écoles publiques et des écoles privées sont différents, mais je sais que les élèves changent parfois de collège pour aller dans ces collèges privés pour aller dans les classes "anglais-euro" ou "allemand-euro".

Cet enseignement mérite-t-il vraiment de payer des sommes parfois considérables ? Je ne suis pas sûre.

_________________
" Et si l'art était ce moment d'émotion 
Où l'aiguille de l'horloge suspend sa rotation 
Alors l'art aura tort face à l'art oratoire. "
Grand Cœur Malade
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kévin
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar
Médaille de bronze
Messages : 1119
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 14
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Ecoles privées ou écoles publiques ?   Jeu 13 Fév - 19:49
Non, mais vu que les parents sont persuadés qu'en mettant le prix c'est de meilleure qualité, ce genre d'écoles privées en profitent.
On trouve le même état d'esprit stupide dans plein de choses, voilà des exemples :

- les fringues : acheter une serpillière avec une étiquette de grande marque à 999 €, c'est mieux que d'acheter un vêtement plus solide et plus confortable (et moins moche) à seulement 10 €, ça fait plus clââââssse  ;

- les portables : acheter un portable qui fait 3G 4G 5G, des tonnes d'applications et d'autres outils qu'on pourrait se passer, à 599 €, c'est mieux que d'acheter un portable qui fait seulement téléphone à 1 €. D'ailleurs c'est bien connu, les portables ne servent pas à téléphoner mais à se faire bien voir par les autres ;

- les produits bio : ça coûte plus cher mais c'est à la mode (genre "je sauve la planète")... sauf que ce n'est pas vraiment des produits bio, car de toute façon les sols sont pollués par la nappe phréatique, à cause des OGM de l'agriculteur voisin...
- le maquillage : tellement mieux de dépenser une fortune pour des produits L'Oréal parce que je ne vaux rien, peu importe s'il y a des tas de produits cancérigènes dedans, peu importe qu'ils torturent des animaux dans leurs laboratoires de tests, peu importe qu'en vérité ça ne rend ni plus beau ni plus riche ni plus intelligent, c'est mieux qu'un maquillage dans un supermarché beaucoup moins cher car sans marque (ou pas de maquillage du tout) ;


et voilà, des exemples comme ça vous en avez tous les jours autour de vous, alors il ne faut pas s'étonner de voir des parents qui paient cher en croyant que c'est mieux.
Parfois ça l'est - parfois non..


Je l'ai déjà dit et je le répète : il n'y a que très peu de différences entre les écoles publiques et les écoles privées "classiques", à part celles que j'ai énumérées (et qui sont archi connues) (les différences, pas les écoles, un peu d'attention je vous prie !) [size=70:cov5yurc]lol

Mais dans les écoles privées il y a ce que VOUS avez l'habitude de voir et D'AUTRES écoles privées différentes, et dans celles là il y en a des "chères" et des "beaucoup moins chères".


Bref en résumé il y a plein de différences dans les écoles privées
... mais on peut dire aussi qu'une école publique NE RESSEMBLE PAS à une autre école publique, même si c'est toujours l'éducation nationale, ça dépend de plein de choses comme la qualité des profs, le contexte économique du quartier (quartier pauvre ou quartier riche), la politique de la direction de l'école (principal, CPE, proviseur).



Alors est-ce que c'est bien utile de comparer juste les deux si on ne met pas toutes ces nuances ???


---------------------

Sinon pour répondre plus à ta question, ça dépend si c'est école privée sous contrat ou école privée hors contrat.

Sous contrat = subventions de l'état, donc oui ça ne devrait pas être si cher
Hors contrat = rarement des subventions, alors il faut savoir quelles sont les dépenses par rapport au nombre d'élèves potentiels (si c'est un loyer à payer, ou des charges pour quelque chose de très gros comme une école, s'il y a très peu d'élèves, alors oui c'est des grosses sommes) (il faut aussi payer les profs, le matériel, etc.)
Sauf s'il y a des mécènes (des dons en gros).

Mais dans l'ensemble, c'est vrai que les écoles privées sont trop chères, elles en profitent aussi parce qu'il n'y en a pas beaucoup, et aussi pour certaines écoles, on paie la réputation. Exactement comme on paiera plus cher un concert d'un chanteur très connu au Palais des Sports que si c'est un chanteur que personne ne connait dans une toute petite salle.


Tout ça est tellement logique...  Smile

_________________
  ___________       °|°  study ___________    ✔ ___________      °|° clown     _________      °|°  king   ___________   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mome.exprimetoi.net
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ecoles privées ou écoles publiques ?   
Revenir en haut Aller en bas
 

Ecoles privées ou écoles publiques ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Annuaire] Ecoles Supérieures au Maroc -Public & Privé-
» écoles BTS privées à Agadir !!
» ecoles privés
» besoin d'une bonne école privé d'hotelerie
» Plp privé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Des Collégiens :: DÉTENTE :: Discussions diverses :: Débats-